Archives pour la catégorie Non classé

Le Crac des Chevaliers

 

Le Crac des Chevaliers est-il détruit ?

Ce matin, 14 juillet 2013, une information inquiétante a circulé sur les réseaux sociaux : Le Crac des Chevaliers, classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO, aurait été détruit.

En 2012 effectivement des insurgés ont occupé la forteresse que l’armée syrienne a bombardée.

Qu’en est-il aujourd’hui ?

Concernant cette forteresse, voici un extrait de mon livre Cathares et Templiers, publié en  1991, aux Editions Loubatières, Toulouse.

Le Crac des Chevaliers img105

Carte de H.P. Eydoux

« Os enfoncé dans le gosier des Musulmans »

(Paul Deschamps : Les châteaux des Croisés en Terre-Sainte, I – Le Crac des Chevaliers)

Le Crac avait été offert aux Hospitaliers par Raimond II de Tripoli, un arrière petit-fils du comte de Toulouse Raimond IV Saint-Gilles. En 1170, après un Tremblement de terre qui dura vingt-cinq jours, les chevaliers furent dans l’obligation de le faire reconstruire en partie. Ils s’adressèrent alors aux Arméniens avec lesquels ils entretenaient des relations privilégiées:

« On remarque entre les châteaux arméniens et le Crac de troublantes parentés » (Henri-Paul Eydoux).

L’extraordinaire savoir-faire des Arméniens en matière de construction, pourrait à lui seul confirmer les légendes qui font remonter l’art des bâtisseurs à Noé en personne. En effet, la tradition n’enseigne t-elle pas que l’arche du célèbre patriarche termina son périple en s’échouant sur le Mont Ararat dans le Caucase arménien ?

diapo-2-001

Le Mont Ararat vu depuis l’aéroport de Erévan

A l’époque des Croisades, les Arméniens chassés de leur territoire par les Turcs, occupaient la Cilicie, rebaptisée Petite Arménie. Ils se trouvaient en situation de vassalité par rapport aux Byzantins qui les exploitaient. C’est pourquoi, ils accueillirent les Francs avec sympathie et se mirent à leur disposition. Sur le plan religieux, les Arméniens étaient schismatiques, aussi bien vis à vis de Rome que de Byzance. Leur christianisme s’apparentait à l’hérésie nestorienne.

krak-des-chevaliers-syrie

 En ce qui concerne le Crac, ce qui a le plus frappé les archéologues, c’est l’extrême qualité des éléments de sa construction datant de la fin du XIIe et du début du XIIIe siècle. Ce qui les a le plus intrigué, c’est la présence d’un curieux petit ouvrage dont l’utilité sur le plan militaire ne semble pas justifier le soin particulier pris pour son édification. Il s’agit d’une remarquable construction élevée entre les deux enceintes et sans équivalent dans le reste du château.

« Les pierres à bossages tabulaires, aux fines ciselures d’encadrement, sont de grandes dimensions (en moyenne 1,50 mètre de longueur et 0,55 de hauteur) »

(Eydoux H.P.)

Ces pierres sont fixées entre elles selon une technique mise au point par les architectes grecs trois cents ans avant l’ère commune. Les signes lapidaires indiquent que l’œuvre est franque, mais les deux lions qui figurent au-dessus de la grande porte d’entrée, orientée au sud-ouest, rappellent l’emblème choisi par Léon II pour la royauté arménienne. L’ouvrage paraît servir à la surveillance de la rampe d’accès, mais la salle à l’intérieur du bâtiment a la forme d’un pentagone parfait, caractéristique indiscernable de l’extérieur. Des chercheurs se sont demandés s’il ne fallait pas voir là la loge des compagnons bâtisseurs.

Une des multiples légendes du Compagnonnage rapporte, qu’au temps des croisades s’est formé le Devoir de Liberté avec les compagnons étrangers, Enfants de Salomon, et que c’est depuis qu’ils construisirent ensemble le Crac des Chevaliers avec les Enfants de Maître Jacques, que les deux Devoirs sont rivaux.

catharestempliers-reznikov-300x451

PUBLICITES GOOGLE

n705420891602245.jpg

Publicité et religion  par Raymonde Reznikov

En général je ne suis pas publiphobe, bien au contraire, j’ai jadis travaillé au service marketing d’un grand « lessivier ». Les publicités bien ciblées de Google qui apparaissent au fil des articles et des commentaires  m’enchantent. C’est un robot qui gère le service et place ses messages selon les mots clés détectés. Mon ami Plutochien s’est déchaîné avec humour sur le sujet dans le blog Montsegur09, après avoir lu « arbres à chat en promo » ; voir son article référencé : édito de Plutochien.

Google, avec sagesse, laisse la possibilité d’exercer ses préférences en la matière. Malheureusement, il ne laisse pas la possibilité d’éliminer dans les catégories sélectionnées, par exemple « culture », les thèmes qui peuvent déplaire. J’ai écrit au gestionnaire en ce sens. Visiblement je n’ai pas encore été entendue.

Cela étant, j’estime qu’un mouvement religieux qui a recours à ce type de publicité doit être tombé bien bas, au niveau des sites de rencontre par exemple.

Note du 14 septembre 2010

Voyant que malgré mes réclamations, la situation ne changeait pas dans le bon sens, mais au contraire s’aggravait, j’ai fait le nécessaire pour la disparition de toutes les annonces publicitaires.

Michaël Crichton

Les chroniques historiques

Le monde perdu
Les fans de ses thrillers apocalyptiques seront ravis de l’apprendre. Le secrétaire de Michael Crichton vient de retrouver, sur l’ordinateur de l’auteur des best-sellers ‘La Proie’ et ‘Jurassic Park’, un roman d’aventures inédit.

information donnée par Evene (voir le lien)

SOUVENIR DU COIN DES TEMPS

Ce matin, alors que je voyageais dans les étoiles en compagnie de Plutochien, Lison du blog Montségur09 a  trouvé cette vidéo. C’est un passage extrait d’un film tourné par notre ami Jimmy Guieu il y a près de 20 ans. Ceux qui n’ont pas connu Nicolas pourront ainsi le découvrir

http://www.dailymotion.com/video/x8h5av

UNE MAIN DE FEU

7db4c594ef.jpg

La main du ciel

Si les astronomes délivraient des oscars aux plus beaux spectacles offerts par le ciel, cette main de feu figurerait parmi les « nominés »

(Info Futura-sciences du 13/04/09, voir le lien)

Bonjour tout le monde

soleilcouronne.jpg

Ce blog est destiné à tous ceux qui, jadis, ont connu la librairie « Au Coin des Temps ».

Il est dédié à la mémoire de mon mari Nicolas qui en fut l’animateur.

J’essaierai de retransmettre ici un peu de l’esprit qui durant 11 ans souffla sur la place du village de Montségur.

La librairie ouvrit ses portes le 2 juillet 1983 à 11 heures 53 T.U., c’est à dire à midi vrai au méridien de Montségur, alors que le Soleil et Sirius du Grand Chien était en conjonction.

Si j’ai choisi d’ouvrir ces pages aujourd’hui, c’est parce que ce matin le Soleil à son lever était en conjonction avec une minuscule étoile, moins remarquable certes que la précédente, mais toute aussi porteuse d’une forte charge symbolique : l’étoile ζ des Poissons, Révati. Pour les Sages de l’ancien Orient, Inde, Chaldée et leurs satellites, cette étoile déterminait la 26ième demeure du zodiaque lunaire.

2 160 000 ans avant le début de l’âge de fer, Kali Yuga, dans lequel nous sommes, tous les astres du système solaire se sont trouvés réunis dans une conjonction commune au moment où on comptait minuit sous le méridien de la cité de Lankâ (entre Ceylan et les Maldives). Le soleil se trouvait alors au point zéro de l’écliptique, en conjonction avec Révati, l’étoile ζ des Poissons. La même conjonction générale doit se reproduire tous les 1 080 000 ans, dit le « Surya Sidhanta », ce qui arriva le 18 février 3101 avant l’ère commune, marquant ainsi l’entrée dans l’âge de fer.

En 572, ζ des Poissons marqua le point vernal. De nos jours, l’étoile se situe entre 18° et 19° du signe du Bélier pour les astrologues, et  pour les astronomes à 1 h.13 en ascension droite et + 7° 34 en déclinaison . A notre époque, le soleil est en conjonction avec Révati  à son lever les 8 ou 9 avril. Mais cette année l’événement  prend un éclat particulier car d’une part il se produit un mercredi, ce qui n’arrive que tous les 28 ans, et de plus il sera suivi jeudi de la pleine lune de printemps.

Un mercredi, quelle importance ?

Et bien tout simplement parce que le verset 14 du premier chapitre de La Genèse nous informe que le Soleil et la Lune furent crées le Jour 4 et que, dans la tradition des anciens Hébreux, le Jour 4 correspond à notre mercredi. De plus d’après le texte, on déduit qu’au moment précis de cette double naissance symbolique, la Lune faisait face au Soleil.

Donc, le lever du Soleil ce mercredi 8 avril unit par delà l’espace et le temps deux traditions antiques dont nous sommes les héritiers directs.

La mission de la  librairie Au Coin des Temps fut de présenter dans ses rayons des ouvrages susceptibles de permettre à leurs lecteurs de retrouver les messages du passé, messages que la bêtise, la haine et les rancœurs d’usurpateurs spirituels ont tenté de détruire à jamais pour maintenir leur pouvoir illégitime. J’essaierai modestement  de reprendre ce combat contre l’obscurantisme.

Je tiens à remercier ici tout particulièrement Lise-Marie Bouychou pour ses encouragements et son aide technique. Je lui emprunterai d’ailleurs son collaborateur canin, spécialiste incontesté de l’humour scientifique, ainsi que son subtil caméraman.

Et maintenant que grandisse le Coin des Temps de l’univers virtuel.

Références : J. B. Biot, Etudes sur l’astronomie indienne…, Albert Blanchard – Paris 1969.

Photos : system.solaire.free.fr, L. M. Bouychou

Fanatique d'esprit |
Scravic |
New EVENING Newcastle CHRON... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Archives Montségur 09
| Paroles de Soie
| club des alices noire