Archives pour la catégorie Humour

Napoléon, le chien et le lapin

images

Napoléon Bonaparte fabuliste ?

Par Pluto Chien

Napoléon à Brienne en 1793 a 24 ans… A ses heures perdues, il taquine les Muses. Voici le résultat :

Le lapin chasseur

(le titre est de moi)

chasse

César, chien d’arrêt renommé,

Mais trop enflé de son mérite,

Tenait arrêté dans son gîte

Un malheureux lapin de peur inanimé.

« Rends-toi ! lui cria-t-il d’une voix de tonnerre

Qui fit trembler les peuplades des bois,

Je suis César connu pour ses exploits,

Et dont le nom remplit toute la terre. »

A ce grand nom, Jeannot Lapin

Recommandant à Dieu son âme pénitente,

Demanda d’une voix tremblante :

« Très sérénissime Mâtin,

Si je me rends, quel sera mon destin ?

Tu mourras ! – Je mourrai, dit la bête innocente,

Et si je fuis ? – Ton trépas est certain.

Quoi ! répond l’animal qui se nourrit de thym,

Des deux côtés je dois perdre la vie !

Que votre illustre Seigneurie

Veuille me pardonner ! Puisqu’il me faut mourir,

Si j’osais tenter de m’enfuir !… »

773_001

Il dit et fait en héros de garenne.

Caton l’aurait blâmé ; je dis qu’il n’eût pas tort.

Car le chasseur le voit à peine

Qu’il l’ajuste, le tire… et le chien tombe mort.

Aide-toi, le ciel t’aidera.

J’approuve fort cette morale-là

Napoléon Bonaparte

Brienne, 1793

can-stock-photo_csp8995030

      

        

 

11/11 à 11h11 ?

11 novembre 2011

Par Raymonde Reznikov

Considérant que le calendrier civil occidental est fondé sur une base fictive et ne correspond strictement à rien sur le plan symbolique,

Que le mois de novembre était jadis le neuvième mois, comme l’indique son nom, et qu’il ne devint le onzième qu’en 1567…

Enfin, que nos heures sont fausses par rapport au soleil….

J’aimerais savoir quelle est l’incidence cosmique d’un 11 novembre 2011 à 11h 11 ?

 img051.jpg

Tarot du Chien: arcane 11, La Force

Cela étant, je souhaite du bonheur à tous ceux qui sont nés le jour de leur anniversaire, si celui-ci tombe à cette date,

Et je salue au passage les habitants du département français de l’Aude.

 

 

 

 

Vivre en 2011

« Nous vivons une époque moderne »

Par Plutochien

Flo, une de mes tendres, douces, belles et charmantes amies de Facebook, m’a envoyé ce matin, cette petite constatation. Elle doit certes voyager sur le net et faire le tour du monde, mais malheureusement, nous n’en connaissons pas l’auteur….

Cela étant, qu’il soit remercié de sa perspicacité…

La vie de tous les jours…

 

microondes.jpg

 

Tu t’aperçois que tu vis en 2011 quand :

1. Par accident, tu tapes ton mot de passe sur le micro-onde ;

2. Ça fait des années que t’as pas joué au solitaire avec des vraies cartes ;

3. T’as une liste de 15 numéros de téléphone pour joindre une famille composée de 3 personnes ;

4. T’envoies un mail à ton collègue qui a le bureau juste à côté du tien ;

5. T’as perdu le contact avec tes amis ou ta famille parce qu’ils n’ont pas d’adresse e-mail;

6. Tu arrives chez toi après une longue journée de travail et tu réponds au téléphone comme si tu étais encore au bureau ;

7. Tu fais le zéro sur ton téléphone de la maison pour prendre la ligne ;

 solitairepc.jpg

8. T’es au même poste de travail depuis 4 ans mais t’as déjà travaillé pour trois entreprises différentes ;

10. Toutes les pubs télé ont une adresse Web en bas de l’écran ;

11. Tu paniques si tu sors de chez toi sans portable et tu fais demi-tour pour le prendre ;

12. Tu te lèves le matin et la première chose que tu fais c’est d’allumer ton ordinateur avant même de prendre ton café ;

14. T’es en train de lire ce texte et tu acquiesces et souris ;

15. Encore pire, tu sais déjà à qui tu vas renvoyer ce message ;

16. T’es trop occupé pour t’apercevoir qu’il n’y a pas de numéro 9 dans cette liste ;

17. A l’instant, tu viens de re-parcourir le message pour vérifier qu’il n’y avait pas de numéro 9 dans la liste… mais tu n’as pas remarqué qu’il n’y avait pas de 13 non plus…

741361453480224351145366529410165843697314n.jpg

ALORS, SUIS CE CONSEIL
Lorsque ton travail t’ennuie, que tu es au bord de la dépression, que vraiment plus rien ne va comme tu le voudrais au travail,

Fais ceci : en sortant du travail arrête-toi à la pharmacie, achète un thermomètre rectal Johnson & Johnson (seulement cette marque-là) ouvre la boîte du thermomètre rectal et lis les instructions.
Tu trouveras cette phrase quelque part :

« Chaque thermomètre rectal Johnson & Johnson a été testé personnellement à notre usine ».
Alors, maintenant, ferme les yeux et répète 5 fois à voix haute :
je suis heureux[se] de ne pas travailler au contrôle de la qualité chez Johnson & Johnson.

ET VOILÀ, ÇA Y EST, TU RIGOLES…
Allez, renvoie ceci à tes amis, t’en meurs d’envie !!!

Et rappelle-toi toujours qu’il y a des jobs plus… merdiques que le tien…

Note:

La photo du micro-onde et le dessin humoristique proviennent du site:

Images et photos drôles d’informatique et d’ordinateurs

http://www.villiard.com

 

 

 

2012 à Montségur

En route pour de nouvelles aventures!

 

3073101690029598429171000019964200993478533684821n.jpg

 

2012 à Montségur

 

Photo montage: Desireless Clo

Publiée par Thierry Cayla

Le Livre des Damnés

Mars ou la Lune

Par Raymonde Reznikov

livredamnescharlesfortiltsyip.jpeg

Hier soir, 27 août 2011, le thème des plaisanteries entre amis sur Facebook tournait autour du célèbre canular récurrent concernant la planète Mars aussi grosse que la Lune. A milieu de liens dirigeant vers des sites scientifiques très sérieux, une amie, Micheline, glissa un article sur Charles Fort (1874-1932), le célèbre collectionneur de faits insolites, répertoriés dans ses ouvrages, dont Le Livre des Damnés.

Pluto Chien, en bon chien de chasse, a vite retrouvé l’ouvrage en question.

Voici, pour consoler de leurs espoirs déçus, les quelques irréductibles poètes, qui ont épié le ciel, un extrait du Livre des Damnés, concernant l’éruption du Krakatoa, dont le 28 août est justement le triste anniversaire.

krakatoa5.jpg

Krakatoa

En automne 1883, il y eut des couchers de soleil de teintes si vives, que nul auparavant n’en avait observé de semblables. Il y eut aussi des lunes bleues.

La seule mention de lunes bleues suffira sans doute à faire sourire les incrédules. Pourtant en 1883, les lunes bleues étaient aussi banales que les soleils verts.

Il fallait que la science s’explique. Les organisations les plus sérieuses reçurent un déluge de courrier. Je suppose qu’en Alaska et dans les Mers du Sud, tous les sorciers furent soumis à pareille épreuve. Il fallait trouver quelque chose.

Le 28 août 1883, le volcan Krakatoa, dans le détroit de la Sonde, avait explosé. Terrifiant. Le bruit, dit-on, se propagea à 3000 kilomètres de distance. Il y eut 36.380 morts. Ce détail me paraît assez peu scientifique : il est curieux qu’on ne mentionne pas 3218 kilomètres et 36.387 décès. Le volume de fumée déplacé du être visible aux planètes avoisinantes. Tourmentée par nos frétillements, nos allées et venues, la Terre dut se plaindre à la planète Mars : elle nous lança un vaste et noir juron.

Tous les rapports de l’époque notaient sans la moindre exception que les phénomènes atmosphériques de 1883 furent enregistrés pour la première fois vers la fin août ou le 1er septembre. Ceci complique les choses. On prétendait, en 1883, que ces phénomènes étaient causés par des particules de poussière volcanique que le Krakatoa avait rejetées.

Pourtant, les phénomènes se poursuivirent durant sept ans, après une pause de plusieurs années. Pendant tout ce temps-là, qu’était-il advenu de la poussière volcanique ?

Une telle question aurait du, pensez-vous, troubler les spécialistes.

Vous n’avez pas étudié les effets de l’hypnose. Vous n’avez pas tenté de démontrer à un hypnotisé qu’un hippopotame n’est pas une table. Donnez-lui mille raisons de le penser, vous finirez par convenir qu’une table non plus n’est pas une table, mais qu’elle en a seulement l’aspect. On ne peut opposer à une absurdité qu’une autre absurdité. Mais la science possède l’avantage d’être incongruité établie. Le Krakatoa : voilà l’explication que donnèrent les savants. Je ne connais pas celle des sorciers. (…)

krakatoa.jpg

L’explication officielle est décrite dans le Rapport du Comité de la Société Royale sur le Krakatoa qui s’étend sur 492 pages avec 40 illustrations dont certaines magnifiquement rehaussées de couleurs. Il a été publié après cinq ans d’enquête efficiente, artistique et autoritaire. Les chiffres sont impressionnants : distribution de la poussière krakatoenne, vitesse du transport, proportion de la subsistance, altitude et persistance, etc.

Le malheur veut que, selon l’Annual Register 1883-105, les effets atmosphériques attribués au Krakatoa aient été aperçus à la Trinité avant la date de l’éruption, que selon le Knoledge, 5-418, on les ait observés à Natal, en Afrique, six mois auparavant.

Inhospitalité de l’inertie. On ne devrait jamais donner de la viande crue aux bébés.

 Charles Fort

charlesfortjeune.jpg

Le Livre des Damnés

Traduit de l’anglais par Robert Benayoun

Eric Losfeld éditeur, Paris 1967

 

 

Castellaire

En direct du cosmos

Par Pluto Chien

2816622297757244978128054359627734773518955n.jpg

Mon ami Djedge est un chevalier faydit. Une nuit qu’il montait la garde au château de Montségur, il a rencontré des touristes extraterrestres qui lui ont proposé d’aller vivre chez eux. Depuis, il partage sa vie entre les deux mondes. Il m’a emmené en excursion…

Pour en savoir plus :

 http://djedge.skyrock.com/1.html

 

777151715small.jpg

 

La fourmi et la cigale

Aujourd’hui, 22 juillet,

Comme il pleut comme une madeleine

J’ai pensé à La Fontaine…

Par Pluto Chien

fourmi1350612.jpg

Photo: Lison 09

La fourmi et la cigale

 

La fourmi ayant bossé tout l’été

Se trouva toute fourbue

Quand l’automne fut venu

 

Elle chercha de l’aspirine

Chez la cigale, sa voisine :

Des gélules, des comprimés,

Des pilules pour se soigner.

 

La cigale n’est pas stockeuse ;

Mais ce n’est pas un défaut…

Entrez donc vous mettre au chaud

Dit-elle à cette emmerdeuse.

C’est l’été, quand il fait chaud

Qu’il vous faut vous mettre à l’aise ;

Chanter, danser, à poil au bord de l’eau,

Le soleil sur votre dos,

Sera plus utile que fardeau.

 

Les remèdes, moi j’en rigole !

Je vous offre un apéro.

Mieux vaut se péter la fiole,

Que prendre du paracétamol.

 

fourmifablesactuelles.jpg

 

Sept variations

Pluto Chien présente:

Sept variations sur un thème connu

34359056.gif

Le corbeau sur un arbre perché tient dans son bec un fromage.

Le renard par l’odeur alléché, lui conseille de chanter.

Le corbeau lui fait signe avec ses pattes qu’il n’entend rien,

Parce qu’il vient de se raser et qu’il a encore du savon dans les oreilles.

Le renard s’en va, dépité,

Vole un camembert à l’étalage d’un épicier,

Et est abattu par les C.R.S.

corbeaurenard.jpg

Le corbeau tient dans son bec une montre.

Le renard lui demande l’heure qu’il est.

Le corbeau répond qu’il est 17h 23.

La montre tombe, mais le renard est déjà loin,

Car son avion décolle à 17h 34

 renardgris03.jpg

Le renard sur un arbre perché

Tiens dans son bec une sucette à la framboise.

Le corbeau lui demande comment il s’y est pris

Pour s’installer sur la branche.

Le renard lui explique que c’est à la suite d’une saute d’humeur.

Le corbeau reprend sa route sans toucher à la sucette à la framboise,

Vu qu’il n’aime que les berlingots au jasmin.

41419363123775613410vorona1.jpg

Le renard tient dans son bec un corbeau

Qui le supplie de lui laisser la vie sauve.

« En échange, dit-il, je te donnerais un fromage ».

Le renard relâche le corbeau qui, aussitôt lui crève les zeuils,

Puis téléphone à la S.P.A. en racontant qu’un petit malheur est arrivé au renard.

(Dans la voix, on perçoit certaine ironie)

 764ca2e786db65893823aalarge.jpg

Sur un arbre perché, le corbeau est coiffé

D’un très beau canotier avec un ruban de moleskine rouge.

Pour faire plaisir au renard, il chante.

Au bout d’une heure, voyant que le canotier ne tombe toujours pas,

Le renard s’en va nu-tête comme il est venu.

637553.jpg

Le renard aperçoit un fromage sur un arbre perché.

Il appelle le corbeau.

« Toi qui a des ailes, va le chercher. Nous partagerons ».

Le corbeau vole jusqu’au fromage, éclate de rire et crie :

« C’est pas du fromage, c’est de la fiente d’aigle !

T’as besoin de lunettes, vieux schnock ! »

Fou de rage, le renard va mourir devant l’institut Pasteur.

corbeau.jpg

Un brigadier de police sur un arbre perché

Tient dans son bec un sifflet.

Maître renard qui passait par là lui tient ce langage :

« Brigadier, je suis sûr que vous avez la voix de Caruso

Et que vous ne demandez qu’à la faire entendre ! »

L’autre ouvre un large bec, et laisse tomber son sifflet.

Le renard s’en saisit et s’enfuit en se bidonnant.

Cafard comme pas un, le corbeau qui a assisté à la scène

Va tout raconter à M. le commissaire principal.

Le brigadier est publiquement dégradé par M. le Préfet de police

Et ses galons brûlés au napalm.

845434409.jpg

Raoul Lambert

L’Autant des Cancans

Editions Privat, 1981

 

Journaliste à la Dépêche du Midi, Raoul Lambert offrait chaque jour à ses lecteurs une chronique d’humour « nonsense », que je lisais jadis en priorité en ouvrant le journal. En rangeant des bouquins, j’ai retrouvé « L’Autan des Cancans »…

Une croix lourde à porter

Les Boni-menteurs

Par Neutrinos

Heureux les pauvres en esprit

Car ils gobent  ce qu’on leur balance

Très vite ils rassasient leur panse

Grâce au bla-bla des « boni-menteurs »

avril24037.jpg

La semaine dite « pascale » vient de se terminer. Les lapins en chocolat fondent dans les vitrines. Les gosses ont l’estomac barbouillé. Les cloches ne sont pas toutes celles qu’on pense….

Retour sur les origines d’un mythe par citations des textes. L’ultime mésaventure du héros de l’histoire débute lors d’une hypothétique Pâque juive.

Quatre témoins, « dignes de foi« , comme nous pourrons le constater, sont appelés à la barre : on les a appelés Matthieu (Mt), Marc (Mc), Luc (Lc) et Jean (Jn).

Les multiples auteurs du feuilleton qui ont œuvré sur plus de quatre siècles, n’ont tenu aucun compte de la réalité historique et ont méprisé à la fois les lois juives en vigueur à l’époque présumée des faits, mais aussi les lois romaines. Le  sinistre héros a été condamné selon le rituel des Sacées babyloniennes.

Voir:

http://montseguraucoindestemps.unblog.fr/2009/10/28/les-sacees/

 

pascoa.jpg

(cliquer pour agrandir)

Question : à quel moment a débuté le psychodrame ?

Pour Mt XXVI, 1-19, Mc XIV, 11-23 et Luc XXII, 7-20 :

« Le premier jour des Azymes » (Pâque)

Jn XIX, 14 et 31 n’est pas d’accord :

«  C’était le jour de la Préparation de la Pâque »,

C’est-à-dire la veille. Les recherches guidées par l’astronomie ont montré que ce n’était sûrement pas la même année non plus. De plus son personnage n’avait pas le même âge: environ une cinquantaine d’années, alors que celui décrit par ses confrères avait 33 ans, sinon moins… (Un personnage né lors du recensement de Quirinius ne pouvait avoir que 23 ans l’an 15 du principat de Tibère; un détail généralement passé sous silence).

Note au passage: 50 (49) et 33 sont des nombres associés aux cycles luni-solaires

Seconde question : le condamné a-t-il bu et quoi ?

Mt XXVII, 34 : « Ils lui donnèrent à boire du vin mêlé de fiel ; il en goûta et n’en voulut point boire »

Mc XV, 23 : « Et ils lui donnèrent du vin mêlé de myrrhe, mais il n’en prit pas. »

Lc XXIII, 36 : « Les soldats… s’approchant pour lui présenter du vinaigre »

Jn XIX, 29-30 : « une éponge imbibée de vinaigre…. »

jesus02f9626.gif

Troisième question : deux voleurs faisaient partie de la même charrette ; ont-ils cru en lui ?

Mt XXVII, 43-44 : « Il a bien dit : je suis le fils de dieu. Même les brigands crucifiés avec lui l’outrageaient de la sorte. »

Mc XV, 32 : « Même ceux qui étaient crucifiés avec lui l’outrageaient. »

Lc XXIII, 29-39-42 : » L’un des deux malfaiteurs suspendus à la croix l’insultait….. ». Par contre le second déclare : « souviens-toi de moi, quand tu viendras dans ton royaume. »

Jn n’évoque même pas cette anecdote.

Note: Et le rédacteur de « Jean » a raison. Son texte écrit plus tardivement, ou par les dirigeants d’une branche de la secte plus cultivée, a tenu compte, en partie, de possibles critiques. Jamais des condamnés, politiques ou de droit commun, n’auraient été exécutés durant la période la plus sainte de l’année à Jérusalem, même par le pouvoir romain.

Le passage concerné prouve, une fois de plus, l’invraisemblance de toute l’aventure en question. Il faut être complètement ignare, ou de très « mauvaise foi », pour ne pas le reconnaître. Il faut être un charlatan pour continuer à propager le mythe.

1348gueulecroix.gif

cereales.lapin.org

Quatrième question : les dernières paroles prononcées par le condamné.

Mt XXVII, 46 et Mc  : « Eli, Eli,lema sabachtani »

Looooooooool, et MDR, comme on dit sur Facebook. Il s’agit d’une approximation minable du verset 2 du psaume 22 qui dit exactement: ALY ALY LaMaH ÂZaBThaNY,

  אֵלִי אֵלִי  לָמָה עֲזַבְתָּנִי

Phrase que les traducteurs ont tenté de récupérer par un « c’est-à-dire » embarrassé….

Lc XXIII, 46 ignore superbement le psaume de David, il n’a eu vent que de:

« Père, je remets mon esprit entre tes mains. »

Avec un tel « Père », Luc aurait pu éviter sa généalogie bidon du chapitre III

Jn XXIX, 30 :

 « Tout est achevé » (le vinaigre est probablement resté en travers de la glotte)

A propos du vinaigre, il faut noter qu’en hébreu ce mot ‘HMTs, est formé des mêmes lettres que celui qui veut dire « levain » ; produit dont il faut se débarrasser durant la période de la Pâque ; tout un programme !

600pxtetradrachmsmyrna160150obversecdmparis.jpg

La déesse Cybèle, amante de Attys, dieu qui meurt et ressuscite au printemps, était représentée coiffée de tours et de remparts…

Cinquième question : Quand les aromates pour l’embaumement furent-elles préparées ?

Mt n’en parle pas

Pour Mc XVI, 1 : » Quand le sabbat fut passé, Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques et Salomé achetèrent des aromates… »

Notons que, en hébreu, le mot Magdala signifie une tour. Marie de Magdala, c’est Marie Latour. Il était inutile d’en faire une Madeleine.

 Lc XXXIII pose un problème de cohérence. Pour lui, nous l’avons vu à la première question, l’affaire se règle lors du jour des Azymes (Pâque) : arrestation, jugement, condamnation et mise à mort ; une totale impossibilité factuelle, voir :

http://montseguraucoindestemps.unblog.fr/2010/03/31/de-paque-a-paques  

Chez les Hébreux comme chez les Celtes, le jour commence le soir au coucher du soleil. Or, au verset 54, pour ce chroniqueur fidèle, plus question de fête des Azymes, au cours de laquelle aucun travail ne doit être effectué, mais il dit :

 « C’était le jour de la Préparation, et déjà pointait le sabbat »

Donc, ce n’est plus le samedi soir que Marie Latour et ses copines s’occupent des aromates, mais le vendredi en pleine fête. Et l’étourdi en rajoute une couche en disant :

« Et le sabbat, elle observèrent le repos prescrit »

Que dit le dernier chroniqueur  (Jn XIX, 39) ?

« Nicodème vint aussi….. Il apportait un mélange de myrrhe et d’aloès, d’environ cent livres. »

Plus question de ces dames! A leur place apparaît un jeune homme qui aura son heure de gloire au Moyen-Âge, et notre correspondant sur les lieux prend soin de préciser qu’il est un témoin fiable :

« Celui qui a vu en rend témoignage, -un authentique témoignage, et celui-là sait qu’il dit vrai, – pour que vous aussi vous croyiez. Car cela est arrivé pour que s’accomplît l’Ecriture : »

Et là-dessus, il vous assène une citation de SheMWTh (Exode) XII, 46, en traduction de traduction, et complètement sortie de son contexte, sans s’apercevoir, en plus, que tout ce qu’il vient de raconter contredit formellement les prescriptions du chapitre en question.

telephone.jpg

Résurrection

La suite du triller est de la même veine.

Selon Matthieu: les copains quittent Jérusalem pour la Galilée, parce que l’ange leur a demandé (28, 7 et 10), ils doivent rencontrer le ressuscité « sur la montagne » (28, 16-17).
Pour Luc (24, 49-51): tout le monde reste à Jérusalem, et le héros de la saga se montre à deux reprises, mange du poisson grillé, demande à ses amis de rester sur place avant de les entraîner vers Béthanie et de disparaître au ciel.
Au chapitre 20, Jean présente deux apparitions en ville et une en Galilée, mais au bord du lac de Tibériade qui n’a rien d’une montagne. C’est d’ailleurs là (ch. 21) que la joyeuse bande va se livrer à la célèbre partie de braconnage qui se terminera en barbecue. Le thème de « La pêche miraculeuse » en termes semblables, avait déjà été utilisée par Luc (ch. 5) lors du recrutement des disciples ; plagiat !
Quant à Marc (16, 9-20), il propose un melting-pot d’éléments empruntés aux trois autres..

La mise au tombeau

D’après les quatre chroniqueurs, tous d’accord pour une fois, ce serait un certain Joseph d’Arimathie qui aurait mis le cadavre dans son tombeau. Trop beau, la contradiction se cache ailleurs en Actes 13, 27-29:

« les habitants de Jérusalem et leurs chefs… ils l’ont descendu de son bois et mis au tombeau. »
Le nom de Joseph d’Arimathie, autre vedette avec Nicodème des contes du Moyen-Âge, a été forgé sur les mots A’HaRY MWTh (après la mort). Il est affligeant de lire les efforts d’imagination déployés pour tenter de masquer cette simple évidence.

Retour à la revue de détail et question six

Le dimanche, premier jour de la semaine, les personnages de la saga se précipitent au tombeau… Le soleil était-il déjà levé ?

Mt XXVIII, 1-2 : « Après le jour du sabbat, comme le premier jour de la semaine commençait à poindre, « Marie Latour » et l’autre Marie vinrent visiter le sépulcre. Et voilà qu’il se fit un grand tremblement de terre…. » (dont curieusement personne d’autre n’a parlé).

A Jérusalem, du temps de Pilate, comme aujourd’hui, le premier jour de la semaine commence à poindre le samedi soir à la lumière des étoiles.

Pour Mc XVI, 2 : Salomé accompagne ses amies et le trio débarque :

« Et de grand matin, le premier jour de la semaine… »

Pour Lc XXIV, 1 ces dames sont matinales, elles arrivent:

« Le premier jour de la semaine à la pointe de l’aurore… »

Pour le témoin fiable qui imagine des évènements historiques à l’aide de textes en traduction, seule Marie Latour :

 « se rend de bonne heure au tombeau, alors qu’il faisait encore sombre ».

Septième question et récapitulation

Combien de curieuses et curieux allèrent bader ?

Pour Mt et Mc : deux

Pour Lc : Des femmes venues de Galilée, au moins trois dont une certaine Jeanne

Pour Jn : Marie Latour seulement

1140714jpegpreviewlarge.jpg

Question huit : Combien d’anges (ou d’extraterrestres ) traînaient sur les lieux ?

Pour Mt XXVIII, 2 : Un seul qui vient rouler la pierre. Au verset 4, il fait peur aux gardes missionnés par Pilate.

Pour Mc XVI, 3 à 7 : Pas d’ange, juste un jeune homme

Pour Lc XXIV, 4 : Deux hommes bien sapés

Pour Jn XX : ça se complique. Pour commencer, Marie Latour ne voit personne. Elle revient avec Simon-Pierre et un autre disciple. Tous rentrent dans le tombeau et ne voit rien.

Marie Latour, restée seule se met à pleurer, d’où son surnom de Madeleine.  Elle voit deux anges dans le tombeau, se retourne et aperçoit le mort qu’elle prend pour un jardinier (peut-être un employé communal chargé du cimetière)… Se reporter au chapitre en question pour bien suivre les péripéties du feuilleton.

 

Les quatre chroniqueurs divergent ensuite complètement sur le déroulement des évènements.

croixdanger.jpg

.

 

Heure ?

Samedi 30 octobre 2010

On remet les pendules à l’heure, oui mais quelle heure ?

Tout est relatif, a dit Einstein

346891359769397535271193266014185612885851403286n.jpg

Quel manque de précision…

A l’aide, les informaticiens!

281001199156080263271193266014185612125821607221n.jpg

Pas très pratique, je préfère les racines carrées

281001199156413596571193266014185612125888057744n.jpg

Bon changement d’heure

Et pour les Gaulois, bonne fête de Samain!

Photos publiées sur la page Facebook de Phycisist.Tv

12

Fanatique d'esprit |
Scravic |
New EVENING Newcastle CHRON... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Archives Montségur 09
| Paroles de Soie
| club des alices noire