Archives pour la catégorie Actualités

La Louve du Capitole

Un mythe qui s’effondre

 La Louve du Capitole dans Actualités louve-romaine1

La Louve romaine de Narbonne (place du Forum)

  Cette fois c’est officiel, le 22 juin 2012, le Musée du Capitole a enfin reconnu que son plus beau trophée, sa Louve, n’était pas étrusque. Le sympathique animal allaitant les jumeaux fondateurs de Rome, Remus et Romulus, n’est qu’une œuvre du Moyen-Âge. La datation au carbone-14 donne une fourchette entre 1021 et 1153.

En 2007, à l’occasion d’une restauration, Anna Maria Corruba, historienne de l’art, et Adriano da Regina, étruscologue, avaient tiré la sonnette d’alarme et contesté la datation généralement admise, celle du cinquième siècle avant l’ère commune.

On savait déjà que les deux bébés avaient été ajoutés aux mamelles du canidé en 1471, mais de là à imaginer un fake médiéval…..

Mussolini en avait fait un outil de propagande.

Jérôme Carcopino, ministre du gouvernement de Vichy, l’avait choisie comme totem.

En 1960, elle figura comme symbole des Jeux Olympiques de Rome.

En 1962, la ville de Rome en offrit une copie à Paris lors du jumelage des deux capitales.

En 1982, c’est Narbonne qui eut l’honneur d’une réplique en bronze à l’occasion du XXIème anniversaire de sa fondation.

 Paris5_SquarePaulPainlevé_LouveRomaine1962_Déc09-150x120 dans Culture

La Louve romaine parisienne

Les autorités romaines ont eu du mal à avaler la pilule et ont longtemps choisi de garder le silence ; pourquoi ?

Dans un article publié par La Recherche (n°467, septembre 2012), Lucio Calcagnile, directeur du centre de datations et de diagnostics de l’université du Salento, répond :

« Parce que les autorités et la majorité des universitaires étaient convaincues que la statue était étrusque ! Ils espéraient que de nouvelles datations allaient contredire les premières. Cette statue est une icône en Italie. Elle a été reproduite partout, a été utilisée par le pouvoir. Admettre qu’elle n’était pas une relique de notre glorieux passé antique n’allait pas de soi. La restauratrice a ainsi attendu six ans avant de publier son travail et a connu beaucoup de difficultés ensuite. Aujourd’hui, à la suite des datations, certains chercheurs proposent un compromis : que la statue soit en fait la copie médiévale d’un original étrusque. Mais d’autres estiment qu’il n’est pas avéré que son style soit étrusque. »

 img003-300x269

Article de La Recherche

Comme pour « le fake de Turin », il existera toujours des inconditionnels aigris et furieux de s’être faits piégés. Pourtant là, il ne s’agit pas vraiment de charlatanisme volontaire mais d’une simple erreur d’estimation.

Malheureusement, bien des travaux de savants compétents sont souvent occultés parce qu’ils vont contre les idées reçues, en histoire comme en archéologie. Et parfois, ces spécialistes voient leur carrière universitaire compromise pour avoir eu trop de lucidité.

 Logo_jeux_olympiques_rome_1960

 

6 décembre 1905

La séparation est votée

Par Raymonde Reznikov

Le 6 décembre 1905 à 18h :30, le Sénat adoptait par 179 voix contre 103, la Loi sur la séparation des églises et de l’Etat..

La Chambre avait voté le projet le 5 juillet. Voir :

http://montseguraucoindestemps.unblog.fr/2011/07/04/laicite/

img059.jpg

A la Une du Matin

 Dans le quotidien Le Matin daté du Jeudi 7 décembre, on pouvait lire :

La séparation des Eglises et de l’Etat est depuis hier soir, 6 décembre, à six heures et demi, - encore une date et une heure historiques – un fait accompli. (…)

Ce vote – un des plus importants qu’aura à enregistrer l’histoire de la troisième République – a été accueilli aux cris  répétés de : « Vive la République ! » et par des applaudissements prolongés de la gauche de la Haute Assemblée.

La séance d’hier a été consacrée aux traditionnelles déclarations et explications de vote.

Un bémol plein de bon sens :

Sous forme d’une proposition de retrait de l’urgence, M. Denoix, sénateur républicain de la Dordogne, a expliqué qu’il ne voterait pas la loi, parce qu’elle mettra entre les mains des adversaires de la République des armes et les moyens d’action bien supérieurs à ceux dont ils disposent jusqu’ici.

M. Denoix. – « Je ne voterai pas la loi de séparation ; je la crois, en effet, mauvaise à tous les points de vue. Lorsque les prêtres vivront exclusivement de l’association cultuelle, de cette association qui sera dans nos communes un foyer réactionnaire, vous verrez les résultats funestes de cette loi. Pour moi, je ne veux en assumer à aucun degré la responsabilité. »

La proposition, visionnaire, de M. Denoix a été repoussée par 181 voix contre 100.

C’est ainsi que par le biais d’associations, non pas cultuelles mais faussement culturelles, la Loi est de nos jours contournée.

Un autre opposant, M. Méline, sénateur des Vosges, fit remarquer :

M. Méline, – « Vous aviez un mur très solide : le Concordat. Vous y substituez une toile d’araignée et vous appelez ça un progrès.

Vous êtes dupes de beaucoup d’illusions. Les associations cultuelles ne vous inspirent, à cause des précautions que vous avez prises, que peu de défiance. Je vois, pour ma part, qu’elles vont devenir l’état-major des partis catholiques. (…) »

M. Méline ne pouvait pas imaginer d’autres dangers.

200pxmilecombes.jpg

Emile Combes

A ces objections, venues de son camp, un des auteurs de la Loi, M. Emile Combes, ancien président du Conseil, répondit :

M. Combes, – « Nous nous sommes abstenus de déposer aucun amendement, mais nous voulons indiquer les motifs de notre attitude.

Nous avons hâte de mettre fin à la situation officielle des cultes reconnus et de réaliser enfin la neutralité de la République française.

Nous votons la loi parce que nous la considérons comme une loi de liberté, d’affranchissement moral et de paix sociale. »

Un autre « son de cloche »

Dans le camp opposé, on hurle et on dénonce le coupable, le despotisme maçonnique, responsable d’une législation inspirée par la haine

img060.jpg

A la Une de La Croix

Extrait de l’article de l’académicien Albert de Mun publié dans le journal La Croix daté du vendredi 8 décembre 1905 :

C’est fait « Prisonniers de leur parti », comme l’a dit M. Clemenceau, les sénateurs, courbés sous le despotisme maçonnique, ont, malgré les courageux efforts d’une éloquente minorité, enregistré le décret du Grand-Orient, formulé par les députés en texte législatifs. (…)

Ainsi, par la volonté de 341 députés et de 181 sénateurs, dont les trois quarts maudissaient au fond de leur cœur cette détestable aventure, grâce à la coupable faiblesse de trois hommes qui en condamnaient la folie, l’apostasie officielle de la France est proclamée.

(L’apostasie en question consistant surtout à ne plus entretenir des parasites aux frais de l’Etat)

Les noms de MM. Loubet, Rouvier et Delcassé resteront, comme ceux des coupables sur l’écriteau du pilori, gravés sur l’écrit officiel qui consacre ce grand attentat.

M. Combes, sans doute, en prépara l’exécution ; mais son successeur, maître après lui de la puissance publique, armé par les circonstances d’un pouvoir incontesté, en fut l’auteur véritable. Il porte ainsi devant le pays une responsabilité, dont un avenir trop prochain fera connaître l’écrasant fardeau.

Le comte Albert de Mun, réactionnaire, intégriste et antisémite, écrivit un ouvrage en 2 volumes: « Contre la Séparation« . Après le vote de la Chambre, il manifesta ainsi son dépit:

Le sort en est jeté. Mise en demeure de déclarer sa volonté, la majorité de la France a répété le « Tolle crucifige » du peuple déicide, et lorsque, le lundi 3 juillet, 341 députés français venaient de signer l’apostasie officielle de leur pays, les socialistes révolutionnaires acclamèrent avec transport cette étonnante victoire.

(M. Piou, Le Comte Albert de Mun et sa vie publique, Editions Spes, Paris, 1925)

demunalbert.jpg

Albert de Mun

La Loi fut promulguée le 9 décembre 1905,

En voici quelques extraits :

TITRE PREMIER

Principes

Article premier. – La république assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l’intérêt de l’ordre public.

Art. 2 – La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte.

TITRE IV

Des associations pour l’exercice des cultes

Art. 17 : (…)

Elle ne pourront, sous aucune forme que ce soit, recevoir des subventions de l’Etat, des départements ou des communes.

TITRE V

Police des cultes

Art. 24. – Il est interdit de tenir des réunions politiques dans les locaux servant habituellement à l’exercice d’un culte.

Art. 25 – Les cérémonies, processions et autres manifestations extérieures d’un culte continueront à être réglées en conformité des articles 95 à 97 de la loi municipale du 5 avril 1884. (…)

Art. 26 – Il est interdit, à l’avenir, d’élever ou d’apposer aucun signe ou emblème  religieux sur les monuments publics ou en quelque emplacement public que ce soit, à l’exception des édifices servant au culte, des terrains de sépultures dans les cimetières, des monuments funéraires, ainsi que des musées ou expositions.

Art. 32 – Si un discours prononcé ou un écrit affiché, ou distribué publiquement dans les lieux où s’exerce le culte, contient une provocation directe à résister à l’exécution des lois ou aux actes légaux de l’autorité publique, ou s’il tend à soulever ou à armer une partie des citoyens contre les autres, le ministre du culte qui s’en sera rendu responsable sera puni d’un emprisonnement de trois mois à deux ans, sans préjudice des peines de la complicité, dans le cas où la provocation aurait été suivie d’une sédition, révolte ou guerre civile.

33425868.jpg

 

 Cette loi protège la liberté de conscience de tous. Ne la laissons pas contourner au profit de quelques superstitions venues d’ailleurs. 

Laïcité ???

 

Les assassins reviennent toujours sur les lieux de leurs crimes

 

 

img055.jpg

 

Au musée archéologique Monsieur Mousset pourra rendre hommage à d’anciennes victimes de l’organisation qu’il représente

 

3877902498813062004100321261332412750477934703n.jpg

 

Demain, les bûchers

A Charlie Hebdo

410trmz9xblss500.jpg

Voici un texte écrit vers 1994 par François Cavanna, fondateur de Charlie Hebdo. Il s’agit de la conclusion de son livre:

Lettre ouverte aux culs-bénits

(Albin Michel, 1994)

Demain, les bûchers

Aujourd’hui, les mollahs tuent.

Parce qu’un homme a osé écrire ce qu’ils estiment être un blasphème.

Ils l’ont condamné à mort. (Salman Rushdie)

Ils ont déchaîné contre lui les hyènes du fanatisme et de la cupidité.

En toute illégalité (mais existe-t-il une légalité internationale ?) et en toute impunité, le chef d’un Etat souverain lance un ordre d’assassinat hors de ses frontières.

Le monde entier, indigné (pas trop) et sportivement intéressé, suit la chose et fait des paris. L’auront ? L’auront pas ?

Un autre Etat musulman déclenche une tempête contre un couturier d’un pays lointain qui a osé broder des mots « sacrés » sur le corsage d’une femme (d’une femme ! Double horreur !). Le couturier et les diplomates s’écrasent en honteuses excuses. C’est qu’il peut y avoir un ordre de mort au bout de tout ça !

Ailleurs, on pend, on emprisonne, on torture chaque jour pour apostasie, athéisme ou simple irrespect.

Un climat d’intolérance, de fanatisme, de dictature théocratique s’installe et fait tache d’huile.

L’intégrisme musulman a donné le « la », mais d’autres extrémistes religieux piaffent et brûlent de suivre son exemple.

Demain, catholiques, orthodoxes et autres variétés chrétiennes instaureront la terreur pieuse partout où ils dominent. Les Juifs en feront autant en Israël.

Il suffit pour cela que des groupes ultra-nationalistes, et donc s’appuyant sur les ultra-croyants, accèdent au pouvoir. Ce qui n’est nullement improbable, étant donné l’état de déliquescence accélérée des démocraties.

Le vingt et unième siècle sera un siècle de persécutions et de bûchers.

Quand sera venu le temps des pieux bourreaux, jette ce livre au feu avant qu’on ne t’y jette !

 mahometcharlie.jpg

« Le vingt et unième siècle sera un siècle de persécutions et de bûchers »

Nous y sommes et le siège de Charlie Hebdo a été incendié. Visionnaire François Cavanna ?

Non, lucide…

Voir:

http://montseguraucoindestemps.unblog.fr/2009/04/19/libertes-et-droits-de-lhomme/

 

 

Chemtrails

 

Traces dans le ciel et charlatanisme

Par Raymonde Reznikov

2809110081.jpg

« Chemtrails » dans le ciel de Montségur

Chaque matin, entre 9 et 10 heures, des avions qui viennent de décoller de l’aéroport de Blagnac en direction du sud, passent au-dessus de Montségur. Si je me trouve à l’extérieur, je les entends, mais jusqu’à présent, je n’avais jamais eu l’idée de lever les yeux au ciel pour un événement aussi banal.

Seulement voilà ! Il y a peu de temps, j’ai découvert le délire névrotique engendré par les traces que laissent parfois derrière eux les plus ordinaires de nos longs courriers. Ces traces ont reçu un nom : les chemtrails, contractions de « chemical + trails ».

 Un phénomène naturel lié aux conditions atmosphériques a inspiré des charlatans qui exploitent la crédulité d’un public épris de merveilleux apocalyptique de pacotille.

Voici illustrées par quelques photos prises depuis ma fenêtre, quelques remarques bien ciblées glanées sur le net, à propos de cette nouvelle théorie du complot

Je tiens à préciser, que dans mon enfance, j’ai toujours vu les avions laisser des traces dans leur sillage….. traces qui parfois restaient dans le ciel longtemps après leur émission et dérivaient lentement selon le sens du vent. Personne n’aurait eu l’idée, dans les années cinquante, d’imaginer une intervention diabolique dans un phénomène aussi naturel.

 2809110111.jpg

Traînées de poudre aux yeux

Extraits d’un article de Daniel sur Hoaxbuster

 Ces traces dans le ciel… Ne serait-ce pas la preuve que les militaires tentent de vous empoisonner ? Ou n’est-ce qu’une théorie du complot de plus

Depuis 2005 le sujet revient régulièrement sur HoaxBuster. A en croire le site chemtrails-France.com, les militaires répandraient en toute illégalité des produits chimiques à l’aide des avions qui sillonnent le ciel. Le pire est que ce projet secret serait financé illégalement par vos impôts. Vous en doutez ? Et bien levez donc les yeux un jour de beau temps et vous verrez ces traînées blanches qui zèbrent le ciel d’azur, preuves indiscutables de la réalité de ce programme. Et comme on dit : il n’y a pas de fumée sans feu. Alors ? Vérité ou vaste fumisterie ?

2809110131.jpg

Un peu d’histoire

La théorie des chemtrails – « chemical«   « trails« , littéralement traînées chimiques - est apparue aux Etats-Unis en 1996 peu après la publication d’une étude de l’Université de l’Air intitulée Le climat comme un multiplicateur de force: posséder le temps en 2025.

Dès lors, les chemtrails ont été définis comme des traînées de produits chimiques répandues dans l’atmosphère pour modifier le climat. Elles seraient plus persistantes que les traînées de condensation habituellement laissées par  les avions et remonteraient au début des années 80.

Par la suite, à la théorie de la modification du climat s’est ajoutée celle du contrôle des populations par la manipulation mentale ou l’affaiblissement des défenses immunitaires.

Ça saute aux yeux ?

Les chemtrails seraient visibles quand le ciel est dégagé, ce qui, en soi, est assez évident. Mais encore faut-il, que certaines conditions soient réunies. A savoir :

-Juste avant un jour pluvieux ou orageux ;
-Après une longue période de pluie ;
-Au lever du soleil en hiver ou au coucher du soleil quelle que soit la saison ;
-Et toujours le jour, jamais la nuit.

Et surtout, il faut qu’un avion soit passé

Lire l’article complet sur :

http://www.hoaxbuster.com/hoaxliste/chemtrails

2809110171.jpg

La conclusion de son auteur

Au final, qu’avons nous ? Autant le dire, rien. Un plan ultra secret dont, par définition, personne n’a jamais entendu parler, conçu dans un but nébuleux dont on n’est même pas sûr qu’il soit contraire à l’intérêt de l’humanité,  et dont l’existence n’est attestée que par l’observation de phénomènes pour lesquels il existe une explication parfaitement rationnelle. Mais pourquoi s’embarrasser de la vérité quand il suffit d’affabuler ? Nul besoin de démontrer qu’on a raison puisque ce sont les autres qui mentent ou sont complices du complot…

2809110181.jpg

Quelques commentaires relevés sur le forum du blog des « Enculuminés »

(Admirons le nom du site au passage)

1) par Anonyme le 26 mai 2009

C’est un HOAX les chemtrails !
Faites un peu de physique et vous comprendrez.
arrêtez de voir des complots partout et concentrez vous sur les vrais conspirations.
Cela me fait penser à un autre HOAX qui disait que les cadavres ne se décomposent plus parce qu’on bouffe trop de conservateurs !! tout le monde à gobé.

 2809110601.jpg

2). Par Dlaurent, le 24 avril 2010

Puisque chacun peut apporter un avis là-dessus, voici le mien :
Tout ce que vous dites est faux et archi-faux et oui, la théorie des chemtrails est bien un hoax (canular)
Des traînées qui durent plusieurs heures en s’élargissant, ça n’existe pas ! Ce ne sont que des racontars que vous diffusez pour vous foutre la trouille les uns les autres…Ou peut-être des images de contrails que vous repassez au ralenti pour faire croire que ça dure des heures, mais l’autre a bien raison : commencez par étudier les lois de la physique, l’aérologie, l’aérodynamique, les bases de l’aéronautique ainsi que la météo… Vous verrez que vous ressemblez à de braves ignorants ! Personnellement je scrute le ciel régulièrement et je n’en ai jamais vu…, mon avis est donc aussi basé sur mes propres observations. Arrêtez de regarder au dessus de vos têtes en pensant systématiquement au pire, allez plutôt visiter les bases aériennes de vos régions, des « portes ouvertes » y sont régulièrement organisées, posez-y vos questions sur vos craintes et vos peurs, sur ces soi-disant chemtrails, mais surtout, surtout : renseignez-vous avant de divulguer cette théorie paranoïaque !

Par exemple, les traces en quadrillages dont vous avez tant peur ne sont que le résultat des passages successifs voire croisés de nos avions « AWACS » . Leur technique de surveillance les oblige à ratisser le ciel avec des trajectoires dites « en hippodrome » et ils disposent de moteurs surpuissants sans commune mesure avec ceux du Boeing 707 qui compose la base de sa cellule.
D’où sans doute leur traces caractéristiques et tenaces car condensant d’avantage d’humidité à des altitudes peu communes. Par ailleurs ses soutes sont garnies de grosses bonbonnes de différents gaz, certains réfrigérants car leur système radars étant de gros consommateurs d’énergie le nécessite, et d’autres sont des gaz neutres qui servent à améliorer la propagations des ondes dans les systèmes de guides d’ondes propres à la détection radar
.
Tous les avions équipés de systèmes radars à grande portée (il n’y a pas que l’awacs) sont obligés de se doter des ces réserves de gaz et pour les mêmes raisons, mais en aucun cas il s’agit de gaz d’épandage !!!

Le site Chemtrails-france.com ne fait qu’avancer une théorie en apportant une foultitude de détails (bien cousus certes) mais absolument sans aucune ombre de preuve sur cette théorie, puisque chaque photo peut non seulement s’interpréter comme on le souhaite (en voyant des bonbonnes de gaz embarquées par exemple) ou peut très bien être retouchée afin de dévier ou orienter les avis, mais je le répète absolument aucune preuve ! Je ne m’étalerais pas sur mes formations pour vous avoir exposé tout cela mais vous constaterez que mon message ne constitue nullement une attaque perso mais tend à vous faire ouvrir les yeux et l’esprit pour de vrai cette fois-ci ! J’espère juste recevoir un minimum de respect en retour, je veux dire par là que je sais très bien que je ne convertirais personne à mes explications alors il est inutile de jouer de virulence envers moi dans vos réponses…
Mon dernier conseil : cessez de croire aveuglément ce qui peut circuler sur internet, il n’y a pas pire moyen d’information quand ce n’est pas de la désinformation ou du canular.
Cordialement

 

. http://mahamudras.blogspot.com/2009/05/chemtrails-encore-un-aveu.html

 

xtel0151.jpg

Voir aussi

 

 http://forums.futura-sciences.com/astronautique/176454-chemtrail.html

xtel0161.jpg

Photos en grande taille sur l’album « Chemtrails »

n1453665294947338358248.jpg

De Pluto Chien

Commentaire de Djedge le Faydit sur Facebook:

293623249805357226112805435962976139180248806n.jpg

Rentrée à la Une

Dans le ciel de septembre

 Sélection

Par Raymonde Reznikov

2820622308170002872641000007689794825970754711180n.jpg

 

Illuminations de Jean-Pierre Luminet

Illuminations, Cosmos et esthétique

Odile Jacob, 2011

(23,90 E.)

Entretien avec Jean-Pierre Luminet dans Sciences et Avenir n° 775 (Septembre 2011)

Extrait :

S. A. : Pourquoi «Cosmos et esthétique » en sous-titre ?

J-P. L : Peut-être est-ce une illusion de croire que l’Univers est beau. Mais en physique fondamentale, ce sont souvent les modèles mathématiquement élégants qui tiennent la confrontation avec les données expérimentales. J’ai toujours voulu chercher l’ordre caché de l’Univers et le mettre en équations, en musique et en poèmes… On en saura toujours plus, mais l’Univers restera indéfiniment mystérieux.

25977100789423290023100000768979482196393660436n.jpg

Pour information :

Mercredi 21 septembre 2011, Université de Toulouse-Le Mirail : Conférence de Jean-Pierre Luminet « Le Poète et l’Univers ». Conversation-débat ouverte à tous, autour des relations entre poésie et science, poètes et savants.

Le Poète et l’Univers

www.fabula.org

2332122.jpg

Dans ce même numéro de Sciences et Avenir :

L’événement : Pourquoi les Twins Towers se sont effondrées

Fondamental : L’excitation augmente autour des bosons

Le Dossier : La vérité sur le bio

Décryptage : Comment déterminer l’origine d’une photo numérique

 

455.jpg

La Recherche n° 455

Le magasine consacre son numéro de septembre à :

Un nouveau monde quantique

 

496pmseptembre2011.jpg

Ciel et Espace n° 496

Exploration des astéroïdes à la Une

La planète Mars (qui ne nous apparaîtra jamais aussi grosse que la lune) va traverser l’amas ouvert dit « la crèche » à partir du 30 septembre.

Et comme toujours de magnifiques photos

 

done20110824162523pls2011septembre407fupls407couv175.jpg

Pour La Science n° 407

Des effets quantiques dans ses objets macroscopiques
La théorie quantique ne concerne pas seulement les électrons et les atomes. Elle s’applique aussi à plus grande échelle : aux oiseaux, aux plantes, voire aux humains.

Bonne rentrée

 

 

 

 

 

Un OVNI dans l’Ariège

Météorites

Par Pluto Chien

Les météorites sont à la Une de l’actualité dans l’Ariège.

Dans la nuit du 2 août, l’une d’elles a créé une perturbation  entre Toulouse et Perpignan.

« Ainsi nous avons la clé de l’énigme sur le corps céleste qui a traversé le ciel de l’Ariège mardi matin à 3 h 30. C’était bien une météorite et non un OVNI. « 

(La Dépêche du 6 août 2011)

sipa00593080000003.jpg

La météorite du 19 juillet dans le ciel de Bretagne (fancesoir.fr)

Futura-Sciences a consacré un article au céleste visiteur:

Nous vous l’annoncions hier, une (probable) météorite s’est consumée de façon spectaculaire dans l’atmosphère sud de Toulouse le mardi 2 août vers 3 heures 30 du matin, sous le regard médusé de quelques vacanciers noctambules. Ce spectacle fait suite à celui qu’ont connu les Bretons quinze jours plus tôt. Une fréquence qui n’a rien d’anormal mais qui s’explique par la saison propice aux promenades nocturne sous le ciel étoilé.

Forums d’astronomie et journaux commencent à rapporter des témoignages intéressants. La Dépêche cite l’observation d’un agent de sécurité de l’aéroport militaire de Blagnac qui évoque le passage silencieux d’un « gros objet vert » suivi une trentaine de secondes plus tard d’une détonation. Autre témoignage précieux, celui d’un campeur hollandais actuellement à Aigues-Vives et habitué à contempler le ciel nocturne : il parle d’une boule très lumineuse et très rapide qui s’est brisée en quatre ou cinq morceaux et donne sa trajectoire avec précision.

En compilant les différents témoignages disponibles pour le moment, nous avons dressé une première carte (ci-dessous) qui indique la position des observateurs et la direction de l’observation que certains ont pu fournir.

carte.jpg

Première carte des observateurs du bolide qui a traversé le ciel du Sud-Ouest de la France la nuit du 1er au 2 août. © J.-B. Feldmann

 

En l’honneur de cette insolite voyageuse voici une nouvelle inédite de Maurice Magre, publiée pour la première fois dans le catalogue de l’exposition de livres rares et de manuscrits, à la librairie Au Coin des Temps à Montségur, en avril 1986.

montsegur20929hommageamauricemagre.jpg

Sur le sentier qui monte à Montségur: Maurice Magre

Le double des aérolithes

Beaucoup de secrets sont transmis par hasard et ceux qui les transmettent sont des personnages ignorants qui souvent ont vu des choses merveilleuses sans savoir qu’elles étaient merveilleuses.

Il y avait il y a quelques années un homme qui venait offrir à domicile des curiosités d’Orient, de la soie, des objets en ivoire, qu’il vendait à vil prix, du moins il le disait, parce qu’il les avait achetés et rapportés lui-même, en les passant en contrebande. Je le questionnai plusieurs fois sur les beautés de la nature qu’il avait été à même de voir, notamment des forêts sauvages de l’Indo-Chine. Pressé de questions, il finissait par répondre.

En somme, c’est comme ici.

Et si ensuite je lui demandais des renseignements sur les Célèbes et sur Bornéo qu’il avait habité, il disait encore, avec un geste qui embrassait le paysage parisien

C’est comme ici.

Un jour qu’il était venu me voir et qu’il avait ouvert devant moi son sac de voyage, je lui demandai d’où provenait une pierre noirâtre et informe qui se trouvait entre différents bibelots.

meteorite.jpg

Météorite (Ciel et Espace)

 

 Cette pierre a une grande valeur, me dit-il, et vous le comprendrez quand vous saurez son origine. Elle est céleste. Elle est tombée du ciel. Je vais vous dire comment elle est venue en ma possession.

J’étais dans le Siam à Bangkok. Les affaires étaient mauvaises d’une façon persistante. J’avais, je ne sais comment, fait la connaissance d’un homme du pays qui se disait prêtre, bien qu’il n’eût aucun rapport avec les curés de chez nous. Là-bas on a l’habitude de mettre à l’entrée des pagodes, pour les garder, des géants de pierre avec un bâton, en pierre aussi, qui doit servir à éloigner les voleurs. Il paraît que, grâce à ces gardiens, on ne vole jamais rien.

Mon nouvel ami me montra devant une pagode, deux géants un peu plus petits que les autres et il me dit qu’ils avaient été taillés tous les deux dans ce genre de pierre qui tombe quelquefois du ciel et qu’on appelle aérolithe. Il ajouta que cette chute donne à la pierre un caractère sacré et la rendait précieuse.

L’état de ma bourse était si misérable que je vis là la possibilité d’une affaire de petite envergure mais suffisante pour m’aider momentanément.

Profitant du sommeil qui frappe tout l’Orient pendant l’après-midi, j’allai m’asseoir, muni d’un outil, auprès d’un des géants, celui qui était à droite de la porte, et je détachai un fragment de son pied. Un fragment ordinaire que je ne pouvais malheureusement faire authentifier par aucune pièce d’identité. Le soir, j’errais au hasard et, sans y penser, j’atteignis les faubourgs de Bangkok. De la vase, des terrains vagues, le même genre qu’ici.

N’ayant rien à faire, je m’assis sur le sol. Et au bout de quelques minutes j’eus une étrange impression. Je n’étais plus seul. A droite et à gauche de moi se tenaient les deux géants.

L’expression de leur visage qui est déjà terrible l’était encore davantage. Ils allaient et venaient de façon menaçante et je remarquai qu’il y en avait un qui boitait. Cela me causa d’abord une certaine émotion. Mais je me suis toujours refusé à croire au surnaturel et ce n’est pas parce que je voyais une chose de mes yeux que j’allais changer d’opinion. Puis je remarquai que les géants étaient légèrement transparents et en quelque sorte fluides. Ce qui ôtait toute importance à la menace de leur bâton de pierre.

A la fin, je me levai et je rentrais dans Bangkok.

Je rencontrai l’homme de ma connaissance qui se disait prêtre et qui, en somme, devait l’être. Je lui demandai :

Qu’est-ce que vous voyez derrière moi ?

Il me répondit sans hésiter :

Je vois deux géants faits de la pierre tombée du ciel. Je les rencontre presque tous les soirs. Ils vont et viennent. Mais s’ils vous suivent c’est qu’ils ont une raison.

Alors je lui demandai si tout le monde les voyait. Il me dit que non et que même il n’y avait pas beaucoup de gens qui en étaient capables. Je possédais une qualité que je devais cultiver. Je le questionnai pour savoir quels avantages cela me procurerait.

Aucun me dit-il

Et je lui demandai encore, mais en souriant, si j’avais quelque chose à craindre des géants.

Absolument rien.

Ce n’était, d’après ce prêtre, que des apparences, des formes inconscientes. Les pierres dont ils étaient sculptés venaient d’un autre monde et possédaient des doubles sans analogie avec tout ce qu’il y a sur la terre dans cet ordre d’idées. Toutes les pierres tombées du ciel avaient des doubles.

Dans le cas actuel, ajouta cet homme, je ne serais pas étonné que ces géants ne subissent l’attirance d’une petite partie d’eux-mêmes qui leur a été dérobée.

Il m’était arrivé, dans des circonstances très difficiles, de ne pas rendre ce qui ne m’appartenait pas, à des hommes bien vivants et qui étaient de ma race. Je n’allais pas restituer un morceau de pierre à cause de géants transparents et inoffensifs et d’un soi-disant prêtre Siamois. J’ai gardé cette pierre tombée du ciel et, du reste, personne n’a jamais voulu me l’acheter.

 Je fus tenté de dire à mon interlocuteur que son prêtre Siamois n’était pas le seul à attribuer aux pierres tombées du ciel une puissance de se dédoubler que n’avaient pas les pierres terrestres. Je ne sais plus quel auteur avait mentionné dans un temple de Sicile l’existence d’un aérolithe qui portait des caractères inconnus dont le sens passait pour divin mais demeurait indéchiffrable. D’après ce récit, ceux qui avaient vu cette pierre étaient accompagnés par son image en quittant le temple. Ils continuaient à voir le double de la pierre.

 Ce qui est fâcheux, me dit encore le marchand de curiosités orientales en fermant sa valise, c’est que rien ne distingue cette pierre des autres pierres. Pourtant elle est tombée du ciel. Il faut croire que ce qui est là-haut est comme ce qui est ici.

                                                                                            Maurice Magre

bangkok.jpg

A Bangkok (photo holidaysqueeze.com)

.

 

Laïcité

Laïcité

Par Raymonde Reznikov

Le 4 juillet 1905, le projet de la loi sur la séparation des églises et de l’Etat est votée par la Chambre des députés.

Votants : 574

Pour ….. 341

Contre … 233

img007.jpg

La Une du journal La Lanterne, daté du 5 juillet 1905

C’est la fin d’un grand débat qui avait commencé au moins 50 ans auparavant. En voici un exemple :

 

Marseillaise anticléricale

Ecrite par Léo Taxil à la veille des élections de 1881

leotaxil.jpg

Léo Taxil

Allons ! Fils de la République

Le jour du vote est arrivé

Contre nous de la noire clique

L’oriflamme ignoble est levé (bis)

Entendez-vous tous ces infâmes

Croasser leurs stupides chants ?

Ils voudraient encore, les brigands,

Salir nos enfants et nos femmes

 

Refrain

Aux urnes, citoyens, contre les cléricaux !

Votons (bis) et que nos voix, dispersent les corbeaux.

 

Que veut cette maudite engeance,

Cette canaille à jupon noir ?

Elle veut étouffer la France

Sous l’éteignoir (bis)

Mais de nos bulletins de vote

Nous accablerons ces gredins

Et les voix de tous nos scrutins

Leur crierons : A bas la calotte

 

Quoi ! ces curés et leurs vicaires

Feraient la loi dans nos foyers !

Quoi ces assassins de nos pères

Seraient un jour nos meurtriers ! (bis)

Car ces cafards, de vile race,

Sont nés pour être inquisiteurs…

A la porte les imposteurs !

Place à la République ! Place !

 

Tremblez coquins ! cachez-vous, traîtres !

Disparaissez loin de nos yeux !

Le Peuple ne veut plus de prêtres ;

Patrie et Loi, voilà ses dieux. (bis)

Assez de vos pratiques niaises !

Les vices sont vos qualités.

Vous réclamez des libertés ?…

Il n’en est pas pour les punaises !

 

Citoyens, punissons les crimes

De ces immondes calotins ;

N’ayons pitié que des victimes

Que la foi transforme en crétins. (bis)

Mais les voleurs, les hypocrites,

Mais les gros moines fainéants,

Mais les escrocs, les charlatans…

Pas de pitié pour les jésuites…

Que la haine de l’imposture

Inspire vos votes vengeurs !

Expulsons l’horrible tonsure ;

Hors de la France, les Malfaiteurs !

Formons l’union radicale ;

Allons au scrutin le front haut :

Pour sauver le pays, il faut

Une chambre anticléricale.

 

Pour la petite histoire, il faut préciser que Léo Taxil, de son vrai nom, Gabriel Antoine Jogand-Pagès, après avoir été exclu de la Franc-Maçonnerie en 1882, retourna sa veste… En 1894, ce « mystificateur de génie » (Daniel Ligou), fut reçu en audience par le pape Léon XIII.

 

Parmi les combattants des premières heures, on trouve Gambetta et Emile Zola

 leongambettad.jpg

Léon Gambetta

Extrait d’un discours prononcé par Gambetta le 2 octobre 1872 :

 

Il reste un parti que vous connaissez assez bien, un parti qui est l’ennemi de toute indépendance, de toute lumière et de toute stabilité, car ce parti est l’ennemi déclaré de tout ce qu’il y a de sain, de tout ce qu’il y a de bienfaisant dans l’organisation des sociétés modernes ; cet ennemi, vous l’avez nommé, c’est le cléricalisme !…

Nous n’avons en face de nous qu’un ennemi, mais c’est un ennemi organisé, bien discipliné, ayant l’obéissance passive pour premier instrument, ayant l’argent qu’il soutire de toutes les sottises et de toutes les superstitions pour levier, avec une manière de procéder qui renverse tous les obstacles, parce qu’il n’a aucun scrupule, et enfin la haine de la société moderne, non seulement en France, mais dans le monde entier. Voilà l’ennemi !

(Discours et plaidoyers politiques, G. Charpentier, éditeur. Paris 1883.)

images.jpg

Emile Zola

Emile Zola contre l’Eglise romaine

C’était l’Eglise qui, dans l’ombre, avec sa patiente tactique d’ouvrière tenace, avait repris un à un ces pauvres esprits enténébrés qu’on tâchait d’arracher à sa domination. Toujours, elle a compris la nécessité pour elle d’être la maîtresse de l’instruction, la maîtresse de faire à sa guise de la nuit et du mensonge, si elle voulait garder en servitude étroite les âmes et les corps. C’est sur le terrain de l’école qu’elle a lutté une fois de plus, d’une admirable souplesse hypocrite, allant jusqu’à se dire républicaine, usant des libres lois pour garder dans la geôle de ses dogmes les millions d’enfants que ces mêmes lois entendaient libérer…

L’Eglise continuait à cheminer sous terre ; l’éternelle besogne d’envahissement et d’asservissement se poursuivait sans une heure de repos ; les collèges de jésuites, des dominicains et autres communautés enseignantes peuplaient peu à peu de leurs élèves, de leurs clients, l’administration, la magistrature et l’armée, tandis que les écoles des frères et des sœurs dépossédaient les écoles primaires laïques…

Là était le danger mortel, si l’Eglise triomphante rejetait la France aux ténèbres et aux misères du passé, faisait d’elle une des nations déchues qui agonisent dans la misère et le néant dont le catholicisme a frappé toutes les terres où il a régné.

(« Vérité », Œuvres Complètes, tome XXXII, Editions Fasquelle, Paris, 1927-1929)

A l’heure où des cléricalismes venus de tous les horizons, semblent vouloir insidieusement dicter notre conduite, il est bon de se souvenir des luttes menées pour que nous puissions jouir de la liberté de vivre et de penser sans entrave.

 

facebooklogo2.jpg

Commentaires

Cet article a été publié sur Facebook. Il a suscité un certain nombre de commentaires intéressants que j’aimerais partager.

Les participants à la discussion, sauf les habitués de ce blog, sont désignés par l’initiale de leur prénom.

Dgedge : Ah ça me rappelle les chants du troubadour Peyre Cardenal qui lui aussi a pondu pas mal de sirventès anticléricaux, et normal vu ce qui se passait à l’époque …

E…: Nous avons juste deux mille ans d’héritage chrétien.

R. R. : Pas beaucoup plus de 1600 ans, enfin pour ceux qui s’estiment héritiers…. C’est déjà trop pour les autres.

E…. : Mais il est bien là, c’est notre richesse, préservons-le.

Akhsak : Richesse des uns construite sur le malheur des autres

M.. : de quelle richesse parle t on ?

R.R. : Une richesse accumulée par des charlatans, dont heureusement le nombre diminue de jour en jour. Il faut simplement souhaiter que d’autres ne viennent pas occuper la chaise vide, si le terrain n’est pas défendu au nom de la loi.

M.. : ah de cette richesse là …….. ben oui le malheur des uns a fait le bonheur des autres .. Raymonde …. et surtout ils ont cautionné tous ces malheurs ..

E… : Ce qui s’impose, c’est de ne pas oublier nos racines chrétiennes, n’en déplaise…

R.R. : Pour ça, il faut l’être…. Les Bouddhistes, les Hindouistes, les agnostiques des diverses philosophies et les Athées n’en n’ont rien à cirer du xchristianisme. Et je n’ose pas évoquer ceux qui en ont tant souffert: Incas, Mayas, Cathares, Vaudois , prétendus hérétiques, et Juifs entre autres… la liste est longue.

E… : France, fille aînée de l’église, c’est pas moi…

Akhsah : Mais qui a décrété ça sinon l’église elle-même ? On a quand même gagné le droit de ne pas adhérer au remake des légendes d’Attis, d’Adonis, d’Osiris etc… Que des récits mythologiques, avec idoles peu ragoûtantes aient des adeptes, c’est ça la liberté, et il faut se battre pour garder cette liberté-là chèrement conquise. Mais, pitié, qu’on ne soit pas obligé de croire à toutes ses fables, en France comme ailleurs dans les pays dits civilisés.
Je sais qu’à la suite d’une déclaration comme celle-là, de Jean-Paul II, de nombreuses Français, baptisés sans leur accord, ont demandés à être rayés des listes… On trouve les formulaires sur le net.

E…: Préservons notre patrimoine chrétien et rendons hommage !

Les racines de la France sont essentiellement chrétiennes.

X.. : Rien à voir mais il faut lire « Le cimetière de Prague » d’Umberto Eco. Romance de la mystification et de la conversion de Taxil. Pour ce qui est de la France, que j’aime tant, à chaque fois que je remonte modestement ses racines, comme par exemple son Langage, je remonte bien au delà du Xristianisme. Peut être Ses racines sont elles plus profondes que l’on croit ?..

Et je rend hommage avec vous E…. A chaque souffle, à ma foi et surtout à ma République. Que l’on s’élève au delà des symboles, c’est mon rêve fou-;))

R.R. : E….: je suis d’accord avec vous pour ceux que cela concerne, les autres n’en n’ont que faire, même s’ils sont Français. Le principal est que nous puissions toujours pouvoir converser, même si nous ne sommes pas d’accord. Pour moi les racines de la France sont Celtiques, puis Gréco-romaines et germaniques.

Perahya : Ok, ok, les filles, calmons-nous, où est le problème? E… veut des hommages aux racines imposées par Rome de manière aussi tendre et respectueuse? Et alors! Moi je suis prête à le lui donner à en veux-tu en voilà! Je lève mon verre pour rendre hommage à la pédophilie et la castration institutionnalisées! A l’hypocrisie du célibat! Aux couvents devenus prisons pour toutes les femmes « rebelles »! Aux orphelinats irlandais, espagnols et sud-américains dont j’ai vu de mes propres yeux le sadisme maladif! Aux mains qui ont allumé les feux qui ont consumé des personnages comme Giordano Bruno! A l’extermination des tribus entières des indiens sud-américains dont on se demandait à la « Dispute de Valladolid » s’ils avaient une âme! A la technique de « la question » développée par la très sainte inquisition! A la technique de la délation perfectionnée par cette même inquisition! Aux bénédictions du pape aux armées fascistes lors du WW2! Aux massacres des sorcières et hérétiques! Aux conversions forcées des juifs! Au goût démesuré de domination et de pouvoir! A la politique dualiste de l’église qui d’un côté est pro-arabe et anti-juive à souhait et de l’autre nous la joue « défenseur des racines »! Aux autodafés qui ont brûlé des millions de manuscrits et d’oeuvres d’art! Il serait trop long de continuer à égrener les hommages dus à une aussi honorable institution, je finirai donc en levant mon verre à tous ceux, morts ou vivants, qui ont su résister à toute la corruption de la plus sanguinaire des idolâtries et ont réussi a ouvrir les yeux de certains d’entre nous contre ce géant aux pieds d’argile que l’on appelle la civilisation occidentale. A la vôtre!

G.. : Nos racines « s’enfoncent » bien avant le christianisme. Les vieilles religions de l’Europe, les Gaulois, Rome, les Germains… Le christianisme a néanmoins eu dans l’histoire de notre nation un rôle essentiel. Descendant de RPR et de FF :. je ne juge pas uniquement l’Eglise en fonction de ses crimes, cela serait trop manichéen.

K… : la haine n’a pas commencé avec le « repli communautaire » mais avec le mépris des auteurs du nt qui caricaturent et surtout diabolisent ceux qui refusent d’adorer le gugus; la haine continuait a être débitée par des condamnations à l’enfer et autres « hors de l’église point de salut »; le « rôle prépondérant » le xtianisme l’a gagné à force de poignet en détruisant et brûlant tout ce qui le contredisait, surtout des gens; d’ailleurs, E… n’est pas un nom très catholique, je dirais hellénique, à moins que l’église dans un élan oecuménique ait canonisé une belle E… nous prenant encore pour des poires; je me souviens qu’il était interdit dans les pays cathos de donner aux enfants des noms qui ne figuraient pas dans le calendrier des saints, alors pas étonnant le « rôle prépondérant » d’un système qui s’est donné des moyens répressifs et destructifs illimités pour dominer les corps et les âmes.

G.. : De nos jours l’Etat doit être laïc. Nous devons lutter contre le repli communautaire et la haine dans notre pays. Aimer la France et nous battre contre les financiers apatrides qui veulent asservir notre peuple. Eux et les extrémistes religieux sont de plus préoccupants ennemis qu’une Eglise qui agonise

K… : Les « financiers apatrides » fait partie du répertoire antisémite le plus connu et le plus lâche, donc il s’adresse à moi; bien que vous n’ayez pas le crin de le dire haut et fort; j’ai la chance de ne pas habiter en France mais en Israël avec toute ma famille, et ne vois aucune raison de gaspiller mon amour de votre côté; les extrémistes religieux musulmans, que courageusement vous ne nommez pas non plus, sont les seuls qui exigent l’application de leurs diktats religieux dans les institutions laïques françaises et dans ses rues; ils sont arrivés en France par la grande porte quoiqu’on prétende le contraire; ils s’y sont installés sans gêne d’une part à cause de la politique pro-arabe de la France, d’autre part à cause de la corruption sans oublier l’amour démesuré que l’on porte en France à tout celui qui se déclare antisémite; aucun de ces trois points n’est totalement étranger à l’église qui est, certes, agonisante mais pas autant que la France elle même; l’une et l’autre n’ont que ce qu’elles méritent.

G.. : J’ai des amis juifs ou musulmans, franchement non pratiquants comme moi, qui ont été agressés par des extrémistes religieux et cela je déteste. Je respecte la foi des autres, même si je ne suis pas croyant. J’aime mon pays et je peux concevoir qu’on aime Israël.

K… : moi, par contre, j’aime les gens franchement courageux comme moi, qui assument leurs idées sans faire appel à des amis juifs ni musulmans; des exemples des juifs agressés, en cherchant bien, je crois que moi aussi je pourrais apporter quelques uns car ils sont régulièrement publiés dans les journaux français; cependant, je ne vois nul besoin d’avoir des amis français ni curés pour dire haut et fort ce que je pense, en toutes lettres, en formulant clairement par moi- même sans clichés ni sous entendus; et si votre prochaine formule pour compléter celle des « financier apatrides » tourne autour du « complot judéo-maçonnique », ne vous fatiguez pas, je la connais déjà.

G.. : C’est reparti sur l’antisémitisme. Les juifs sont des financiers apatrides… ceux que je connais pas vraiment. Les Israéliens qui se battent pour leur nation sont des apatrides. Hier un ami israélien artiste vivant à Paris m’a demandé de le réintégrer parmi mes amis FB. Je l’avais viré car il n’a pas répondu à mes courriers. Même si cela vous déplaît je me fous de ses origines. Il aime la France et il est sympa.

K… : antisémitisme? ah bon? où ça? j’ai rien vu, moi! toutefois, je vous rappelle que la formule « financiers apatrides », assez connue au demeurant, ni celle des bons juif-musulmans- agressés- par- des- extrémistes ne venaient pas de moi; relisez-vous pour comprendre qui en est l’auteur; pour le reste je vais vous décevoir un tantinet mais vous ne m’avez pas du tout compris, alors je vous le redirais plus clairement encore :vos amis virés, réintégrés, juifs, financiers, religieux, agressés, curés, antisémites, pro-israéliens ou vendeurs de clous m’intéressent autant que ma première grenouillère, vous êtes passablement hors sujet.

G.. : Vous donnez une image négative de votre pays. Vous agressez les chrétiens. Vous me voyez ennemi des francs-maçons, mais c’est de la maladie mentale. J’ai parlé dernièrement pendant trois heures devant 180 FF :. et je viens de perdre deux amis Vénérables dont l’un était d’origines juives.

K… : le chantage à « l’image » négative ou positive de mon pays est le cadet de mes soucis et je préfère ne pas vous décrire l’image des français et de la France à l’étranger car aujourd’hui je suis de bonne humeur; si vous trouvez que j’agresse les xtiens, à moi par contre il me semble que c’est plutôt les xtiens qui ont agressé à tour des bras depuis 1700 ans et pas que les juifs d’ailleurs, mais ne vous inquiétez pas, comme vous dites chez-vous, D reconnaîtra les siens!; concernant vos amis juifs, maçons vénérables, conférencier ou autres, vous croyez que je dois redire ce que toute personne francophone aurait fini par comprendre? bon, si vous y tenez j’y vais : cher monsieur, je m’en fou royalement! vous êtes hors sujet!; est-ce que c’est clair maintenant?

R.R. : Que des extrémistes religieux venus d’ailleurs soient plus préoccupants que les derniers supporters des églises devenues incrédibles, c’est sûr. Quant aux financiers, que viennent-ils faire là ? Les plus dangereux ne sont pas « apatrides », ils ont tous un passeport de pays producteurs de pétrole… Et s’ils devaient financer quelque chose, ce serait des minarets et pas des synagogues.

Commentaires sur les citations de Gambetta et de Zola

Pérahya : ‎ »Le néant dont le catholicisme a frappé toutes les terres où il a régné »….et s’il n’avait frappé qu’avec le néant et pas avec le sang, les persécutions, les massacres, la terreur, le fanatisme, l’hypocrisie institutionnalisée, la pédophilie, etc etc etc etc etc etc etc etc etc etc etc etc..

R.R. : Malheureusement, certains sont trop têtus pour reconnaître les évidences.

Ils ont surtout frappé avec le mensonge fait dogme.

Pérahya : Ces malades fanatiques auraient frappé avec n’importe quel autre mensonge pourvu de dominer le monde. J’ai vécu au Brésil un certain temps et à côté des idoles que l’on connaît en Europe et qu’ils appellent « saints » ils mettent des idoles noires africaines que les esclaves noirs avaient apportées avec eux d’Afrique. Il n’y a absolument aucune contradiction entre eux, pourvu que les gens se soumettent à leur idolâtrie officielle tout est bon pour l’église et tout se tolère sans aucun inconvénient.

 

 

 

 

 

ASCENSION

6a00d83451ccf869e20133ed803223970b500wi.jpg

Récits « évangéliques »

Par Raymonde Reznikov

 Rappel : ce sont des récits composés à partir de textes préexistants, interprétés, et surtout détournés de leur sens….

Personne ne sait exactement quand le héros de l’épopée est né. Quant à son âge au moment de sa mort, il est également hypothétique, comme la supposée date de l’évènement d’ailleurs.

Tout ce qui concerne le triste personnage est issu de reconstitutions « acrobatiques », c’est pourquoi les contradictions et les anachronismes abondent dans la littérature évangélique.

Par exemple, d’après Luc XXIV-21, l’intox voudrait que le personnage ait séjourné trois jours au royaume des morts, ce que les prétendus témoignages, dont celui de Luc lui-même d’ailleurs, contredisent. Du vendredi à midi jusqu’au dimanche au lever du soleil, cela fait 43 à 44 heures tout au plus.

 D’après Matthieu XXVIII-16, juste après la résurrection, les onze copains du héros sont envoyés vers une montagne de Galilée ; pas question d’envolée vers le ciel.

 D’après Marc XVI-19, 20 : Le héros est enlevé au ciel, mais le texte ne précise ni où, ni quand.

 Jean termine l’aventure par une partie de pêche sur le lac Kinéreth. La date de l’évènement n’est pas précisée, et pas question d’une quelconque ascension

 36image04mini.jpg

(koreus.com)

D’après Luc XXIV-50, 53 : C’est juste après l’épisode du tombeau vide. Le soir même, après un repas entre amis, le groupe se rend à Beyth-Hananiah (Béthanie), et là « il est enlevé au ciel » (v. 51).

Pourtant le même présumé auteur se contredit dans Actes I-3, où il prétend que son héros aurait fait des apparitions durant 40 jours, avant d’être enlevé au ciel…..

On ne peut rêver d’un témoin plus fiable !

Et voilà pourquoi les banques seront fermées, et courrier ne sera pas distribué jeudi….

3206.png

 Se méfier des courants ascendants

(avomarks.fr)

Sur le même sujet, voir:

http://montseguraucoindestemps.unblog.fr/2011/04/26/une-croix-lourde-a-porter/

http://montseguraucoindestemps.unblog.fr/2010/03/31/de-paque-a-paques/

http://montseguraucoindestemps.unblog.fr/2010/03/02/paulifolies/

http://montseguraucoindestemps.unblog.fr/2009/10/28/les-sacees/

http://montseguraucoindestemps.unblog.fr/2009/06/07/limposture-christique/

 

Karma ?

Le Karma de l’Histoire

Par Raymonde Reznikov

frmoyenorient.gif

Carte du Moyen-Orient, mideastweb.org

« Le christianisme est à nouveau la religion la plus persécutée au monde. Des chrétiens qu’on égorge çà et là, des communautés religieuses persécutées en Chine, au Bangladesh, en Inde, au Vietnam, en Indonésie, en Corée du Nord. Bref, là où les chrétiens sont minoritaires, là s’y déclenchent les haines meurtrières, surtout en pays musulmans. Sur les lieux même où le christianisme prit naissance, rayonnant jadis sur tout le Moyen-Orient, d’ancestrales manières se perpétuent : attentats, crimes, viols et tortures. En Arabie Saoudite, le culte chrétien est puni de mort. En Turquie, les anciennes communautés chrétiennes, antérieures à l’islam, sont amenées à disparaître (histoire, culture, corps et âmes). En Egypte, les coptes ; au Liban, les maronites, forcés d’émigrer en Occident. En Irak, harcèlement incessant des communautés chrétiennes jusqu’à leur disparition. Partout et en tous lieux, églises attaquées et brûlées, prêtres assassinés… »

Voilà ce qu’écrivait récemment un pasteur sur le site libertyvox.com. Et ce religieux réformé, scandalisé mit en tête de son réquisitoire une citation du supposé évangéliste Luc, un témoin aux affirmations plus que douteuses. Un Luc qui ne sait même pas qu’un bébé né sous le recensement de Quininius ne peut pas avoir 30 ans lors de la 15e année du principat de Tibère, c’est à dire 22 ou 23 ans plus tard ; un chroniqueur qui en plus se contredit dans ses divers écrits. Quelle référence!

Des chrétiens persécutés ? Il s’agit là de chrétiens orientaux, les descendants de ceux qui, il y a 1600 ans, ont voulu effacer à jamais toutes traces des autres cultes et croyances auxquels le christianisme avait tant emprunté.

Persécution

adonis.jpeg

Adonis

Voici à ce sujet un témoignage, celui écrit en 1904 par Charles Vellay, dans « Le culte et les fêtes d’Adônis-Thammouz » publié dans les Annales du musée Guimet :

La persécution, ou plutôt la véritable campagne militaire menée contre les derniers fidèles du culte d’Adonis eut lieu, à plusieurs reprises, vers la fin du IVe siècle et le commencement du Ve. Déjà Constantin avait englobé le culte d’Adonis dans les diverses pratiques païennes dont il avait ordonné l’abolition ; mais cette pratique avait été de peu d’effet, et il avait suffi du court règne de Julien pour restaurer le culte d’Adonis dans toute sa gloire.  Après la mort de Julien, (tué par un chrétien), dans les dernières années du IVe siècle, plusieurs évènements vinrent disperser et détruire les derniers vestiges du culte giblite. En 399, les évêques réunis au cinquième concile de Carthage demande à l’empereur d’ordonner la destruction des temples que les païens avaient édifiés dans des lieux déserts et dans les retraites de montagnes, notamment au Liban, et où s’étaient réfugiés les derniers mystères d’une religion mourante : Templa quae in agris in locis abditis constituta nullo ornamento sunt, jubeantur omnimo destrui. La même année, l’empereur Arcadius rend un décret où il est dit : Si qua in agris templa sunt, sine turba et tumultu diruantur ; his enim dejectis atque sublatis, omnis superstitionis materia consumetur. Ces mot sine turba et tumultu diruantur montrent combien on pouvait encore redouter quelque mécontentement populaire, et combien, par conséquent, l’amour du vieux culte local demeurait encore vivant au fond des âmes.

220pxchrysostome.jpg

Jean Chrysostome (Wikipedia)

 Jean Chrysostome

Mais c’est à Jean Chrysostome qu’il faut rapporter la brutale persécution qui eut lieu en Syrie contre les derniers cultes païens. L’historien Théodoret dit catégoriquement, en parlant du Liban et de la Syrie :

« C’est l’évêque Chrysostome qui fit abattre les temples de cette contrée païenne, n’y laissant pas pierre sur pierre. »

En effet, sous l’impulsion de Jean Chrysostome, il s’était organisé en Syrie de véritables armées de moines pillards, fanatiques et violents, analogues à ceux qui devaient, quelques années plus tard, envahir Alexandrie sous la conduite de l’évêque Cyrille et massacrer Hypathie. (…)

Peu à peu, excités par les proclamations enflammées de Jean Chrysostome, qui voyait dans cette œuvre de destruction violente une sorte de mission céleste, les moines, auxquels se joignaient les nouveaux convertis, ravagèrent et détruisirent tous les édifices qui servaient à quelque culte païen.

alexandrie12b.jpg

Alexandrie (antikforever.com)

A noter : les synagogues des Juifs faisaient également partie des édifices concernés. Il ne faut donc pas s’étonner de voir, 200 ans plus tard, les populations locales accueillir les soldats de l’Islam en libérateurs.

Les plagiats

La raison de cet acharnement destructeur ne doit rien à la spiritualité. Le véritable but était de faire disparaître pour toujours toutes traces des religions que le christianisme avait plagiées. Aux critiques formulées par les derniers philosophes païens, les pères de l’église rétorquaient que c’était le diable qui avaient plagié leurs saints mystères et leurs saintes écritures par anticipation. Cette puérile explication n’a pas convaincu le savant Charles Veullay qui, dans sa conclusion écrit :

Non seulement le christianisme a si habilement confondu ses cérémonies et ses mystères avec ceux des cultes antérieurs (…) mais encore il leur a, le plus souvent, emprunté leurs formules et leurs symboles : la résurrection du christ, les époques des fêtes chrétiennes, la concordance du mythe chrétien et des anciens mythes solaires, le sacrement du baptême, les divers symboles de la croix, de l’auréole, du poisson, etc., en somme, tout ce que l’on pourrait appeler l’architecture de la religion nouvelle a été, presque sans modification, transposé d’un monde dans l’autre.

Ajoutons à cela, le rituel des Sacées babyloniennes, source de l’épisode de la mort du héros, et la récupération du mythe des Vierges-mères, inséparables de leurs blanches colombes, et le tableau est complet.

 305091492292110279132332562213058585270912n.jpg

Photo reportage du Profesor Javaloyes

Devant des éléments aussi accablants, je voudrais qu’on m’explique pourquoi des charlatans persistent à vouloir faire croire que le héros du christianisme est un personnage historique ?

Tout se paie. « Sur les lieux même où le christianisme prit naissance », ses victimes du passé crient encore vengeance. Les persécutions d’aujourd’hui ne sont que le choc en retour des crimes de jadis ; mais les bourreaux d’aujourd’hui devront aussi un jour payer leurs forfaits.

C’est la Loi.

Revoir aussi les articles:

http://montseguraucoindestemps.unblog.fr/2009/10/28/les-sacees/

http://montseguraucoindestemps.unblog.fr/2010/06/14/tammouz-et-sirius/

Et « Chrétiens d’Orient »

http://montseguraucoindestemps.unblog.fr/les-archives-dakhsah/

 

 

1234

Fanatique d'esprit |
Scravic |
New EVENING Newcastle CHRON... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Archives Montségur 09
| Paroles de Soie
| club des alices noire