Le Cosmos et le Lotus

Confessions d’un astrophysicien

Extraits présentés par Raymonde Reznikov

51hybfibolss500.jpg

L’astrophysicien Trinh Xuan Thuan se présente lui-même ainsi :

Je suis le produit de trois cultures. Né vietnamien, éduqué à la française, j’ai acquis toute ma science aux Etats-Unis.

A l’université de Caltech (Californie) Trinh Xuan eut le privilège d’avoir Richard Feynman comme professeur :

« Richard Feynman était l’un de mes professeurs  favoris. (…)

Il avait une conception tout à fait personnelle et originale de la physique fondamentale. Il regardait inlassablement la nature avec des yeux neufs, loin des sentiers battus, et ré-interprétait tout - mécanique classique, électromagnétisme, gravitation, mécanique quantique – à sa manière. Il possédait une intuition hors du commun. »

 

Le monde n’est pas un rêve

Et la lumière est son messager

Il faut comprendre que la lumière constitue le lien principal entre l’homme et le cosmos, et que la tâche première de l’astronome est de recueillir cette lumière afin de déchiffrer le code cosmique qu’elle porte.

bulles1590834.jpg

Photo Lison-09 (montsegur09.unblog.fr)

 

Le monde est beau

Qu’est-ce que la beauté en science ? C’est d’abord la beauté physique du monde, celle qui nous saute aux yeux et qui nous éblouit. Ainsi, le Soleil n’est pas seulement source de vie, de lumière et d’énergie ; il est aussi source de splendeur et d’émerveillement. En jouant avec les gouttelettes d’eau, les molécules d’air et les cristaux de glace, en rebondissant sur la surface des grains de poussière, des arbres et des montagnes, en se reflétant sur les eaux des océans et des lacs, ou en se faufilant dans les nuages et les brumes, notre astre solaire est à l’origine de spectacles naturels qui apaisent le cœur et mettent du baume à l’âme. Une beauté qui nous console souvent et parfois nous sauve.

4015613712747731801571080955307523491489807n.jpg

Le monde n’était pas « obligé » d’être beau, mais il se trouve qu’il l’est. Nous vivons dans un monde de merveilles optiques, et le ciel est une toile majestueuse où jouent couleurs et lumières les plus inattendues. Pensez à l’arche multicolore d’un arc-en-ciel qui surgit au milieu des gouttes de pluie à la fin d’un orage, et dont la taille imposante, l’harmonie des couleurs et la perfection de la forme circulaire constitue un pont entre la poésie et la science, et commandent l’admiration et la révérence.

161011034.jpg

Pensez encore à la spectaculaire beauté des couchers de soleil, ce festival de tons jaunes, orangés et rouges qui illuminent le ciel juste avant que l’astre disparaisse sous l’horizon. (…)

Les aurores boréales, ces lumières diffuses dont les couleurs, les formes et les mouvements semblent varier à l’infini, et que nous ne pouvons observer que dans des zones de hautes latitudes, sont d’une magie époustouflante. (…) 

auroradoublehoffman.jpg

Photo Ciel des Hommes

… et ordonné

Mais la beauté du monde excède celle perçue par les yeux. Je ressens aussi intensément une beauté d’ordre plus abstrait, que m’inspirent sa cohérence et son ordre. Si l’Univers était totalement chaotique, s’il ne possédait aucune sorte de régularité, je ne pourrais pas faire de science. Les succès époustouflants de la science, rapportés et diffusés quasi instantanément sur Internet, nous font oublier que c’est presque un miracle qu’elle soit possible. C’est le cas parce que la nature présente des régularités, parce que son comportement peut être décrit par ce que nous appelons des « lois ».

 

Conclusion ?

Ce que je crois : Le quantum et le lotus

Enfin, il existe une profonde unité dans l’univers. A mesure que la physique a progressé, des phénomènes que l’on croyait totalement distincts ont pu être unifiés. Newton unifie le ciel et la Terre : la même force de gravité universelle dicte aussi bien la chute d’une pomme dans un verger que le mouvement des planètes autour du Soleil. Au XIXe siècle, Maxwell montre que l’électricité et le magnétisme ne sont que deux facettes d’un même phénomène : en prouvant que les ondes électromagnétiques ne sont autres que les ondes lumineuses, il unifie l’électromagnétisme et l’optique. Au début du XXe siècle, Einstein unifie le temps et l’espace, la masse et l’énergie. A l’aube du XXIe siècle, les physiciens travaillent d’arrache-pied à unifier les quatre forces fondamentales de la nature (la force de gravité, la force électromagnétique et les deux forces nucléaires forte et faible) en une seule super force.

L’univers tend vers l’un

01trinhxuanthuan200.jpg

Trinh Xuan Thuan

Le Cosmos et le Lotus

Albin Michel, septembre 2011. (19 euros)

 

Voir aussi :

41snktfbbdlss500.jpg

Sven Ortoli et Jean-Pierre Pharabod

Métaphysique quantique

La Découverte, octobre 2011. (14 euros)

 

Rappel

180pxjeanpierreluminet20090313salondulivre1.jpg

Jean-Pierre Luminet

Illuminations – Cosmos et esthétique

Odile Jacob, septembre 2011. (23,90 euros)

 

 

 


Autres articles

Répondre

Fanatique d'esprit |
Scravic |
New EVENING Newcastle CHRON... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Archives Montségur 09
| Paroles de Soie
| club des alices noire