Alexandra David-Neel

g2190.jpg

On n’est jamais fatigué de penser (Alexandra David-Neel)

Il y a 40 ans, le 2 août 1969, je me trouvais à Digne (04000). Des amis m’avaient indiqué l’adresse de Alexandra David-Neel, un génie âgé de  cent ans que j’admirais particulièrement. J’avais dans mon sac deux de ses livres : L’Inde où j’ai vécu et Mystiques et magiciens du Tibet, deux ouvrages à l’origine de bien des recherches suivies de découvertes étonnantes.

Après avoir sonné au portail de la villa Samten Dzong, je me présentais à la dame venue m’ouvrir. Secrétaire, gouvernante,  mais surtout amie de Alexandra, elle me dit son nom : Marie-Madeleine Peyronnet. Nous avons de suite sympathisé et je n’ai pas vu passer les heures de l’après-midi en compagnie de celle que l’écrivain avait baptisée « Tortue ».

2190vieille.jpg

Alexandra ne bougeait plus de sa chambre au premier étage, c’est là qu’elle apposa sa signature sur les deux ouvrages que j’avais apportés. Elle sourit de savoir que j’étais née le même jour qu’elle, le 24 octobre, mais à 71 ans d’écart.

img081.jpg

Peu de temps après, je reçus une lettre postée de Digne Les-Bains le 25 août mais datée du 22  dans laquelle « Tortue » m’écrivait :

« Alexandra est très fatiguée depuis 3 jours – elle ne s’alimente plus – elle souffre de nouveau d’aérophagie. Cela la gène énormément. J’espère que tout ira mieux d’ici quelques jours, car elle devra faire face à une nouvelle vague de journalistes, qui déjà se sont annoncés pour préparer les articles du 101ème anniversaire.

Avez-vous lu les « Enseignements secrets des Bouddhistes Tibétains » ? Comment trouvez-vous ce livre ? pour moi c’est le meilleur. Je « respire » Alexandra à chaque ligne. Ce bouquin, c’est elle, c’est sa pensée, c’est tout… ».

Le dimanche 24, « Tortue » ajouta en post-scriptum :

« Alexandra est très fatiguée, pensez à elle et aussi un petit (peu) à moi – merci »

img082.jpg

(cliquer pour agrandir)

Alexandra David-Neel n’a pas fêté ses 101 ans devant les médias de l’époque, elle quitta le monde le 8 septembre 1969, il y a quarante ans.

Sophie Lebeuf lui a rendu hommage sur:

www.evene.fr/livres/actualite/alexandra-david-neel-inde-tibet-journal-2190.php

Voir son article.

Aujourd’hui Marie-Madeleine Peyronnet dirige le centre de la Fondation Alexandra David-Neel, situé dans la maison de Digne-les-Bains. En écrivant ces lignes, je regarde les deux roses de la petite aquarelle peinte par sa mère qu’elle m’envoya de Samten Dzong, il y a 40 ans. Vous voyez Tortue, la Siegrid née un 24 octobre, l’inconnue que vous avez reçue avec tant de gentillesse ne vous a pas oubliée.

Voir le site : http://www.alexandra-david-neel.org/francais/

img083.jpg

Raymonde Reznikov (Siegrid)

 


Autres articles

Un commentaire

  1. Sylvette S. dit :

    Je suis une , parmi de nombreuses, admiratrice d’alexandra.

    Vous avez beaucoup de chance de l’avoir rencontrée

    Je suis triste de savoir qu’aucun hommage souvenir n’a été fait pour les 40 ans de son départ.
    respectueusement
    Sylvette

Répondre

Fanatique d'esprit |
Scravic |
New EVENING Newcastle CHRON... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Archives Montségur 09
| Paroles de Soie
| club des alices noire